Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Le département de Lot-et-Garonne est reconnu département-pilote pour la lutte contre la désertification médicale.

Aménagement du territoire

Le département de Lot-et-Garonne est reconnu département-pilote pour la lutte contre la désertification médicale.

Publié le 26/05/2010 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Suite à la visite du président de la République dans le département aquitain, le Lot-et-Garonne est reconnu département pilote grâce à son plan d'aide départemental de lutte contre la désertification médicale.

Le plan d’aide départemental de lutte contre la désertification médicale, initié par le conseil général en partenariat avec la préfecture et le conseil de l’ordre des médecins, fait du Lot-et-Garonne un « département-pilote ».

Cette décision intervient suite à la visite, le 21 mai 2010, du président de la République Nicolas Sarkozy venu en Lot-et-Garonne pour aborder les questions de l’agriculture et de la santé dans les départements ruraux.
La rencontre informelle à Bouglon (Lot-et-Garonne) avec des médecins libéraux a débouché sur la désignation de l’Aquitaine comme région expérimentale pour la médecine ambulatoire. « Je me fécilite de la venue du président de la République. Il a reconnu le caractère novateur et exemplaire du travail réalisé au sein de la commission départementale de lutte contre la baisse de la démographie médicale (CODDEM) mise en place en 2009. Aujourd’hui, elle est d’ailleurs chargée de la mise en œuvre du plan départemental de lutte contre la désertification médicale”, déclare Pierre Camani, président du conseil général de Lot-et-Garonne, interrogé le 26 mai par La Gazette des communes.

A partir des travaux de la CODDEM, le conseil général a adopté le 25 mars le plan d’actions pour inciter de jeunes médecins à faire leur internat chez un praticien local. S’y ajoutent des mesures facilitant leur hébergement et la création d’un guichet unique dédié aux démarches administratives d’accueil.
La collectivité prévoit aussi deux millions d’euros d’aides sur trois ans pour créer trois à cinq maisons de santé pluridisciplinaires par an réparties dans 15 aires de santé : “C’est là que réside notre principale originalité. La Coddem sera le service instructeur et décidera en concertation avec les acteurs de terrain de l’implantation ou pas de maisons de santé”, précise Pierre Camani.

Pour l’heure, ce dernier attend ce qu’implique en termes d’aides et d’appui technique la reconnaissance de l’Etat.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département de Lot-et-Garonne est reconnu département-pilote pour la lutte contre la désertification médicale.

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X