Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Atout ou fardeau ? Le statut vu par les administrateurs

Publié le 17/05/2016 • Par Agathe Vovard • dans : A la une, A la Une RH, Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

territoriaux 4
PHOVOIR
Le statut, souvent attaqué, reste un avantage dont les possibilités sont sous-utilisées, selon les administrateurs territoriaux.

Les dirigeants des collectivités attendent-ils une évolution du statut de la fonction publique ? Des changements sont-ils indispensables, souhaitables ou au contraire dangereux, et pourquoi ? A quelques jours du congrès de l’Association des administrateurs territoriaux de France (AATF), qui se tiendra à Nice les 17 et 18 mai, des dirigeants – ou anciens dirigeants – de collectivité vantent les vertus du statut tout en reconnaissant, souvent, de nécessaires adaptations.

Un énorme avantage

Nombre d’entre eux restent très attachés au statut et à ce qu’il offre. « C’est un énorme avantage. L’Etat essaie de baisser ses dépenses et le fait sur le dos des collectivités. Je ne suis plus en fonctions et n’ai pas connu ces dernières années qui sont particulièrement difficiles, explique Boris Petroff, ancien administrateur territorial. Mais n’oublions pas que les collectivités jouent un rôle d’amortisseur social en employant des personnes qui ne pourraient pas l’être dans le secteur privé. Et c’est heureux. » « Si la société considère que c’est scandaleux, qu’on nous dise au moins combien ces personnes coûteraient au pays autrement », renchérit Patrice Girot, président de l’union régionale Ile-de-France du Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales.

Le statut de la fonction publique vise aussi, et surtout, à « garantir la continuité du service par-delà les alternances politiques. Les fonctionnaires sont également tenus à certaines obligations qui ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Atout ou fardeau ? Le statut vu par les administrateurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X