En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

1

Commentaire

Réagir

Formation

Le gouvernement veut améliorer la formation tout au long de la vie des fonctionnaires

Publié le • Par • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

1

Commentaire

Réagir

Speaker at Business convention and Presentation © kasto - Fotolia

La concertation sur le développement des compétences et l’accompagnement des parcours professionnels lancée le 12 avril par Annick Girardin suit son cours. Une deuxième réunion portant sur la formation tout au long de la vie des fonctionnaires a été organisée lundi 2 mai, qui a surtout fait place à un bilan décevant des réformes de 2007.

 

« Nous avons été assez critiques sur ce que les lois de 2007 (1) qui ont notamment permis la création du droit individuel à la formation (DIF) n’ont pas produit. Les fonctionnaires ne sont pas toujours informés correctement sur leurs droits, et les droits sont mobilisables dans un cadre assez contenu », souligne Brigitte Jumel, secrétaire générale de l’Union des fédérations des fonctions publiques et assimilés (Uffa-CFDT), au sortir d’une réunion portant sur la formation tout au long de la vie des fonctionnaires organisée le 2 mai. A cela s’ajoutent les contraintes financières, notamment la baisse de la cotisation CNFPT, ont insisté les syndicats lors de cette rencontre avec la DGAFP.

Trop peu de conventions DIF sont conclues, et les formations demandées dans ce cadre concernent principalement des préparations aux concours, souligne Julien Fonte, représentant FSU. En 2012, 11 689 conventions DIF ont été transmises au CNFPT par les collectivités. Le CNFPT constitue l’acteur principal de la mise en œuvre du DIF (67,7 % des conventions signées) et les domaines ayant fait l’objet d’une convention DIF concernent principalement la préparation aux concours et examens (41,5 %), selon les données présentées lors de cette réunion.

Fortes inégalités d’accès

Des inégalités d’accès perdurent, par catégorie d’abord. Les agents les plus diplômés participent davantage à la formation professionnelle (81 % pour les personnels de catégorie A de la FPT, 65 % pour les personnels de catégorie B et 54 % pour les personnels de catégorie C).

L’âge est un autre facteur discriminant. Dans la FPE, ce sont les agents les plus âgés (plus de 55 ans) qui ont le moins accès à la formation. Dans la FPT et la FPH, ce sont les plus jeunes (moins de 24 ans).

Tous ces constats négatifs posent la question de l’accompagnement des agents, dans le cadre de la mise en place du compte personnel de formation (CPF), insistent les syndicats.

Les difficultés d’accès à la formation sont particulièrement grandes. Les obstacles les plus souvent cités sont le refus de l’employeur, la charge de travail, le manque de soutien de l’employeur, le coût, etc.

tableau formation

Pour préparer la réforme à venir, les syndicats ont insisté sur l’importance du dialogue social, « notamment dans l’élaboration des plans de formation », souligne Julien Fonte.
« Pour la FPT, va également se poser la question de la portabilité des droits en cas de changement d’employeur », insiste le représentant syndical.

CPF et déroulement de carrière

Par ailleurs, le CPF est principalement orienté vers les formations qualifiantes, certifiantes et diplômantes. « Dans la fonction publique, comment articuler cela avec les déroulements de carrières, les concours et examens. En cas de formation qualifiante, quelle reconnaissance dans le cadre de la carrière ? Comment intégrer les formations statutaires dans le cadre du CPF ? », énumère encore Julien Fonte.

Autres enjeux, selon Brigitte Jumel : les formations collectives (d’équipe) pour accompagner les transitions, le lien entre formation et santé sécurité au travail / qualité de vie au travail, et le droit à la reconversion des agents.

La prochaine réunion, qui devrait porter sur la transposition du compte personnel de formation (CPF), fixée au 31 mai, s’annonce dense…

Haut de page

Cet article est en relation avec

  • VoirRéduire

    Notes

    Note 01 - lois du 2 février 2007 (dite de modernisation de la fonction publique) et du 19 février 2007 (relative à la fonction publique territoriale) - Retourner au texte

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. zadig69 04/05/2016, 08h51

    C'est gentil toute cette mansuétude de la part du gouvernement mais si Juppé ou Lemaire sont élus Président, la vie des fonctionnaires territoriaux va se réduire à néant.

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.