Bâtiment

« Il faut rendre la rénovation énergétique des logements obligatoire »

| Mis à jour le 10/05/2016
Par
Renovation_energetique

Michèle Turbin - CC Flickr - Rénovation énergétique

Face au défi que représentent le changement climatique et la fin programmée des énergies fossiles, il est désormais urgent d'entrer dans une phase de transition énergétique. Pourtant si la rénovation thermique des logements bâtis, solution la plus simple à mettre en oeuvre, pourrait être le premier pas de cette révolution environnementale, aujourd'hui pour Olivier Sidler, le compte n'y est pas ! Cet expert en maîtrise de l'énergie déplore les défaillances de l'Etat en la matière et incite les territoires à prendre les choses en main.

 

Fondateur du bureau d’études Enertech, situé dans la Drôme, à Félines-sur-Rimandoule,  Olivier Sidler est un expert reconnu de l’énergétique appliquée aux bâtiments. Il est également l’un des créateurs de l’association négaWatt, groupe d’experts et de praticiens fondé en 2001 pour imaginer une trajectoire de croissance économe en énergie.

Pourquoi est-il urgent d’engager la rénovation énergétique du parc bâti ?

Pour au moins trois raisons. D’abord, parce que nous sommes confrontés au défi du changement climatique. Tout le monde s’accorde sur la nécessité de diviser par quatre nos émissions de carbone à l’horizon 2050. Ensuite, parce que nous allons vers la fin des énergies fossiles. Enfin, parce que si nous voulons résoudre le problème du chômage, il faut un grand projet. Ce grand projet, c’est la transition énergétique !

Aujourd’hui, nous n’y sommes pas du tout. La rénovation thermique des logements peut constituer la porte d’entrée de la transition énergétique. Elle en est la ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP