Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Habitat social

Comment les revenus sont-ils pris en compte pour les prêts sociaux location-accession ?

Publié le 27/04/2016 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

L’arrêté cité du 29 juillet 1987 relatif aux plafonds de ressources des bénéficiaires de la législation sur les habitations à loyer modéré et des nouvelles aides de l’État en secteur locatif ne trouve pas à s’appliquer au prêt social de location-accession qui fait l’objet d’un régime spécifique codifié notamment aux articles R. 331-76-5-1 et suivants du code de la construction et de l’habitation. L’article 1er de l’arrêté du 26 mars 2004 relatif aux conditions d’application des dispositions de la sous-section 2 bis relative aux prêts conventionnés pour des opérations de location-accession à la propriété immobilière fixe les modalités d’appréciation de la condition de ressources associée au prêt social location accession (PSLA).

Depuis le 1er juin 2011, les modalités d’appréciation des ressources du ménage pour l’éligibilité au PSLA renvoient à celles fixées pour le prêt à taux zéro, dispositif principal de soutien public à l’accession à la propriété. Ainsi, les ressources retenues sont égales au maximum entre :

  • le revenu fiscal de référence du ménage au titre de l’année « N-2 »
  • un « revenu plancher », égal au coût du logement divisé par 9.

Contrairement à ce que prévoit la réglementation pour l’appréciation des ressources d’un ménage pour l’accès à un logement locatif social, il n’est donc pas prévu de disposition spécifique visant à corriger les revenus en cas de baisse des revenus depuis l’année « N-2 ».

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Comment les revenus sont-ils pris en compte pour les prêts sociaux location-accession ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement