En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Réforme territoriale

Le Grand Nancy accède au statut de métropole

Publié le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

Place Stanislas à Nancy © Fotolia

Président du Grand Nancy, André Rossinot a accueilli le 22 avril 2016 Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire venu lui remettre le décret confirmant la création de la Métropole du Grand Nancy.

 

André Rossinot, ancien ministre de la Fonction publique et président du Grand Nancy, Laurent Hénard, maire de Nancy et Matthieu Klein, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, ont réservé le meilleur accueil à Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire venu dans la cité ducale le 22 avril 2016 pour y apporter le décret confirmant la création de la Métropole du Grand Nancy à compter du 1er juin 2016. Associés dès la candidature commune déposée en février 2015, les trois élus ont témoigné d’une unité sans faille pour défendre la métropolisation d’une intercommunalité ne regroupant que 266 000 habitants – contre 400 000 officiellement requis par la loi Maptam. Pour accéder à ce statut, ils ont mis en exergue les fonctions métropolitaines exercées par le Grand Nancy sur un bassin de vie de 580 000 habitants et rappelé une longue tradition d’intercommunalité. Le district urbain créé en 1959 s’est mué en communauté urbaine en 2016 et s’est progressivement emparé de toutes les compétences auxquelles il était éligible.

Un pôle d’équilibre

« La communauté urbaine du Grand Nancy aura plus de poids sur la scène française et européenne », a promis Jean-Michel Baylet. Le ministre a visité le nouveau campus Artem, premier chantier universitaire de France, et le pôle Nancy Thermal, futur grand chantier de l’agglomération. Parmi les principaux atouts de la nouvelle métropole figurent son statut de deuxième pôle universitaire du Grand Est avec 45 000 étudiants, une compétence reconnue en matière de santé et de numérique et le maintien, à l’issue de la réforme territoriale, du rectorat du Grand Est, de l’Agence régionale de santé et de plusieurs directions de l’armée.

« Il est désormais de notre responsabilité de faire vivre cette métropole en favorisant l’épanouissement de tous les talents de notre territoire, dans un esprit d’innovation et d’intelligence collective qui a toujours constitué notre force », se félicite André Rossinot. La métropolisation doit accélérer le développement économique de l’agglomération, qui concentre 12 300 établissements et près de 138 000 emplois. Aux secteurs traditionnels de l’industrie, de la finance et du commerce se sont ajoutées les biotechnologies, la haute technologie et le numérique. Labellisé French Tech, l’écosystème Lor’N’Tech représente représente 700 emplois dans l’agglomération.

Le Grand Nancy mise également sur son nouveau statut pour conforter sa position de métropole d’équilibre dans la région Grand Est aux côtés de l’Eurométropole de Strasbourg et dans l’espace transfrontalier Sar-Lor-Lux. Il compte s’impliquer dans le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation inscrit dans la loi NOTRe et dans le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DécentralisationRéforme territoriale

Régions Grand Est

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.