En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[Opinion] Emploi

Marché du travail : construire une stratégie territoriale

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : France, Opinions

0

Commentaire

Réagir

Pancarte emploi © Fotolia

La loi « Notre » donne compétence aux régions pour coordonner les acteurs de l’accompagnement à l’emploi.

Fabrice Kehayan, Consultant, spécialiste des stratégies territoriales d'emploi.

 

La loi « Notre » donne compétence aux régions pour coordonner les acteurs de l’accompagnement à l’emploi. Après une première phase marquée par l’excessive stigmatisation de Pôle emploi, les régions doivent se saisir pleinement de cette chance dans le cadre de stratégies territoriales d’emploi.

Le marché du travail est inégalitaire et opaque et ses dysfonctionnements affectent tout autant la demande que l’offre. La mise en place d’un processus permanent de coordination est la réponse efficace, l’impérative régulation du marché du travail est au cœur des stratégies territoriales d’emploi.

Cette coordination est régionale, déclinée aux échelles métropolitaine et locale. Elle inclut tous les acteurs, dont Pôle emploi. Elle s’exerce aussi au sein même des administrations régionales, dont les cloisonnements sont autant pénalisants que les rigidités du code du travail. Elle répond à quatre enjeux :

  1. développer et coordonner l’offre d’accompagnement qui rend possible l’accès à l’emploi pour tous. Il s’agit aussi de lui donner cohérence et lisibilité, de la rendre plus efficace et efficiente. Elle est aussi source d’expérimentations et d’innovations indispensables ;
  2. adapter les politiques de formation et trouver l’équilibre entre adéquation et élévation des connaissances, entre enjeux de court terme et besoins de moyen terme  ;
  3. organiser la réponse aux besoins en compétences des entreprises qui s’implantent ou se développent, comme des petites entreprises qui souvent ne savent pas exprimer leurs besoins et peinent à intégrer durablement. Elle garantit une circulation fluide des offres d’emploi dont nombre se perdent dans une opacité et des jeux d’acteurs inacceptables.
    Elle rend possible les expérimentations et le déploiement d’actions pertinentes, comme les microforums d’aide au recrutement ou les outils numériques de rapprochement.
    Cette concertation, au cœur des stratégies territoriales d’emploi, est donc le pendant indispensable des schémas régionaux de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, comme des stratégies métropolitaines ou du travail conduites par les départements en matière d’insertion ;
  4. mobiliser et animer les femmes et les hommes d’entreprise au service des demandeurs d’emploi : préparer un entretien d’embauche, parrainer, ouvrir des carnets d’adresses, animer des groupes de recherche d’emploi, transmettre, etc. et multiplier par deux les chances d’accéder à une stabilité professionnelle.

Marges de progrès

En la matière, nombre d’acteurs et d’actions animent les territoires. Mais des marges de progrès demeurent. L’intégration de ces pratiques dans la définition des stratégies territoriales d’emploi et dans le processus permanent de coordination constituerait une avancée notable.

Une stratégie territoriale sur le marché du travail est aussi créatrice d’emplois. De vastes programmes en faveur de l’économie sociale et solidaire ainsi que des entreprises d’insertion sont nécessaires. Ils proposent un modèle économique accessible aux demandeurs d’emploi qui, pour être fragilisés, n’en sont pas moins compétents.

Le déploiement d’une stratégie territoriale d’emploi dynamise les territoires et les acteurs et apporte les résultats dont les chômeurs et les entreprises ont besoin. Il appartient désormais aux régions de se saisir pleinement de l’opportunité que leur donne la réforme institutionnelle récente. Il en va de la cohésion sociale comme de la crédibilité de l’action publique.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Emploi

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.