[Opinion] Climat

Pour une transition écologique des quartiers populaires

Par et
seven apartment houses certified in seven energetic classes

Slavomir Valigursky - Fotolia

Après la COP 21, qui s’est tenue sur notre territoire, nous, élus de Seine-Saint-Denis, dans la diversité de nos engagements, souhaitons porter un message commun : la transition écologique est une exigence pour notre planète et nous souhaitons nous y engager.

Après la COP 21, qui s’est tenue sur notre territoire, nous, élus de Seine-Saint-Denis, dans la diversité de nos engagements, souhaitons porter un message commun : la transition écologique est une exigence pour notre planète et nous souhaitons nous y engager.

Les habitants de la Seine-Saint-Denis sont souvent dans l’obligation de vivre dans des logements mal isolés. Par manque de transports en commun, ils sont contraints de se déplacer dans des véhicules anciens et polluants pour accéder à l’emploi, aux loisirs, à la culture, au sport. Proches de grandes autoroutes, ils sont également plus exposés à la pollution de l’air et plus vulnérables aux épisodes climatiques extrêmes.

Six engagements

Mais la Seine-Saint-Denis est un territoire qui abrite et développe de nombreuses ressources. C’est le département le plus jeune de France, où grandit la génération qui devra faire preuve de créativité et d’audace pour affronter les dérèglements déjà à l’œuvre. Nous croyons en notre jeunesse, qui, forte de la diversité de ses origines, de la richesse de ses projets, possède les dispositions nécessaires au changement. Les risques de l’inaction sont plus forts en Seine-Saint-Denis, mais les bénéfices de notre mobilisation y seront plus élevés que partout ailleurs.

Logement, transport, emploi : nous avons à trouver en Seine-Saint-Denis des solutions pour que la transition écologique améliore durablement le quotidien de nos habitants. Pour ce faire, nous souhaitons prendre six engagements :

  1. faire de la rénovation énergétique une priorité, car elle est une source de progrès social, économique et environnemental, en développant les sources d’énergie propre et de proximité ;
  2. rendre possibles des modes de déplacement plus économes et plus sains : développer une mobilité propre et accessible à tous, collective grâce aux gares du Grand Paris, individuelle grâce aux circulations douces et économiques, et par le développement du fret ferroviaire et du transport fluvial ;
  3. rendre le territoire et ses habitants plus robustes aux crises climatiques : aménager pour consommer moins de ressources, développer l’autonomie de notre territoire grâce aux circuits courts alimentaires et à l’agriculture urbaine, protéger la biodiversité ;
  4. mobiliser et soutenir tous les acteurs de la transition : faire de l’appropriation de ces enjeux par les citoyens et la participation de tous un axe plein et entier de notre démarche, en soutenant les initiatives locales et citoyennes ;
  5. faire de la Seine-Saint-Denis un territoire pionnier de l’économie verte et des filières responsables en développant une structure économique locale diversifiée, innovante, créatrice d’emplois et axée sur l’économie sociale et solidaire ;
  6. rendre l’administration exemplaire et actrice de la transition écologique : les services publics doivent s’appliquer à eux-mêmes ces principes dans la réalisation de leurs missions.

Besoin d’accompagnement

Les leviers de la transition écologique sont aussi les solutions concrètes aux problèmes quotidiens rencontrés dans les quartiers populaires. Compte tenu de la singularité de la Seine-Saint-Denis, nous aurons besoin de l’accompagnement et des moyens de l’Etat et de l’Union européenne.

Nous comptons surtout sur la population elle-même. C’est avec elle et pour elle que nous imaginons la Seine-Saint-Denis de la prochaine décennie : un territoire dynamique, qui aura réussi sa transition énergétique, écologique et sociale.

Signataires

  • Patrice Bessac, maire de Montreuil, conseiller régional ;
  • Michel Bourgain, maire de L’Ile-Saint-Denis, vice-président de Plaine commune ;
  • Patrick Braouezec, président de Plaine commune ;
  • Claude Capillon, maire de Rosny-sous-Bois, vice-président de Paris métropole ;
  • Gérard Cosme, maire du Pré-Saint-Gervais, président d’Est ensemble ;
  • Stéphane de Paoli, maire de Bobigny ;
  • Meriem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, conseillère départementale ;
  • Tony Di Martino, maire de Bagnolet ;
  • Michel Fourcade, maire de Pierrefitte-sur-Seine, vice-président de Plaine commune, conseiller départemental ;
  • Stéphane Gatignon, maire de Sevran, conseiller régional ;
  • Carinne Juste, maire de Villetaneuse, vice-présidente de Plaine commune ;
  • Bertrand Kern, maire de Pantin, conseiller départemental ;
  • Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois, président de Clichy-sous-Bois Montfermeil ;
  • Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, vice-président de Clichy-sous-Bois Montfermeil ;
  • Didier Paillard, maire de Saint-Denis, vice-président de Plaine commune ;
  • Gilles Poux, maire de La Courneuve, vice-président de Plaine commune ;
  • Laurent Rivoire, maire de Noisy-le-Sec ;
  • Azzédine Taïbi, maire de Stains, vice-président de Plaine commune, conseiller départemental délégué ;
  • Sylvine Thomassin, maire de Bondy ;
  • Stéphane Troussel, président du conseil départemental ;
  • Corinne Valls, maire de Romainville, vice-présidente du conseil départemental.
Commentaires

1  |  réagir

27/04/2016 08h42 - Dan

Amis camarades politiciens vous êtes de plus en plus comique ! (L’effet Hollande probablement)

C’est très beau de nous resservir toujours l’éternel bla-bla, et de signer des pétitions qui n’engage à rien !

Au Bel Air on souhaiterait bien vous voir plus souvent dans notre « quartier populaire » !

Monsieur Bessac que faites-vous pour soutenir « La Pêche » la monnaie locale de Montreuil ?

La première et pour l’instant la seule monnaie locale complémentaire d’île de France créée par et pour des citoyens à Montreuil dans votre ville.

Que faites-vous pour son développement dans le département, et dans l’Île-de-France ?

Combien de fois avons-nous tenter de prendre rendez-vous avec vous en vain ?

Qu’en est-il des nombreuses propositions que nous avons fait à la mairie pour utiliser la monnaie locale comme moyen de paiement des cantines, des piscines, des impôts locaux et des prestations sociales et autre ?

Est ce encore la faute à « est ensemble », ou à je ne sais qui ?

Qui aujourd’hui à la mairie, et ce malgré des engagements, reçoit ne serait-ce qu’une petite partie de ses indemnités en monnaie locale ?

Dois-je vous rappeler que le maire de Bristol en Angleterre reçois tout son salaire en monnaie locale !

Les amis la transition c’est de passer du bla-bla à l’action !

Aujourd’hui les politiciens, vous ne semblait plus être que les fondé de pouvoir des banques et des sociétés transnationales. Vous rabâcher sans cesse des dogmes qui n’ont pu lieu d’être. Vous n’avez à la bouche que les mots d’emploi, pouvoir d’achat et croissance, alors que tout le monde sait que la croissance c’est terminé et que l’ enjeu aujourd’hui c’est de comment aborder la décroissance. Que l’emploi comme l’ont connu nos parents c’est aussi plus que terminer et que l’enjeu c’est de comment redistribués équitablement les richesses et de mettre en place le salaire à vie.
Quand au sacro-saint « pouvoir d’achat », il serait vraiment temps de le remplacer par « qualité de vie » !

Amis camarades politiciens, le monde bouge, la nuit et debout !
Si vous souhaitez continuer d’exister dans les prochaines années, il serait temps que vous amorciez vous aussi votre TRANSITION (et pas seulement dans le bla-bla mais dans les faits) !

Sur ce je vous salue et je vous souhaite une bonne journée.

Dan Charles DAHAN

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP