Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Télécommunications

Le Très haut débit public, accélérateur du développement des territoires

Publié le 22/04/2016 • Par Sophie Maréchal • dans : France

tres-haut-debit-cable-telecom-une
S. Thenard - Fotolia.com
La quatrième édition de l’observatoire de la Fédération des industriels des RIP met l’accent sur la dynamique de création d’emplois des acteurs de la filière. Elle a été présentée le 21 avril 2016 à Strasbourg,

 

« Le grand enseignement de notre observatoire cette année est la poursuite de la croissance des emplois pour notre filière. Nous atteignons les 6000 emplois directs mobilisés par les RIP. Mais nous aurions pu atteindre les 7000 emplois si nous n’avions pas encore subit les atermoiements du Plan France Très Haut débit », indique Etienne Dugas, président de la FIRIP.

Depuis la création de l’observatoire en 2013, les effectifs ont progressé de 124%, mais cette courbe s’est légèrement infléchie en 2015. En cause, deux facteurs qui sont venus ralentir la prise de décision des collectivités territoriales pour l’attribution des marchés de déploiement de la fibre optique sur les zones d’intervention publique :

  • D’une part, la validation par la commission européenne du plan France Très Haut Débit qui se fait attendre et laisse en suspens la possibilité de financement de la montée en débit du réseau cuivre par l’Etat pour compléter la couverture des départements les plus ruraux.
  • D’autre part les changements d’exécutifs locaux lors des élections départementales et régionales de mars et décembre 2015. « Le temps que les nouvelles équipes reprennent en main les dossiers, on perd 6 à 18 mois pour lancer les projets », remarque-t-il.

9000 emplois en 2016

Cependant, le président de la Firip reste confiant sur le rattrapage qui pourrait être opéré d’ici la fin 2016.

Idate consulting, la société d’étude chargée de conduire l’enquête, estime que 9000 emplois pourraient être mobilisés par les RIP cette année (dont 6500 pour la conception et la construction des réseaux et 2500 pour les opérateurs de gros et de détail).

De plus, 91 % des entreprises interrogée pensent augmenter leurs effectifs dans les trois ans à venir. Et si le rythme de croissance moyen annuel reprend, cette fois sans trébucher, il pourrait monter à 12000 emplois fin 2017, soit le doublement des effectifs en deux ans. Les perspectives seraient d’atteindre les 21 000 emplois d’ici 2020 échéance théorique de ce grand chantier.

Des chômeurs à reconvertir

En intégrant les déploiements en zone d’initiative privée, l’observatoire estime à 30 000 les personnes à former pour réussir l’objectif fixé par le Plan France Très Haut Débit.

« Nous sommes en train de négocier un contrat de filière pour la reconversion de demandeurs d’emploi dans le cadre du plan des 500 000 formations annoncée par le président de la République en janvier dernier », confie Etienne Dugas.

D’autres part, la filière pourra aussi embaucher à moyen terme les jeunes formés grâce au plan de formation initiale porté par Innovance, Pôle d’Innovation de référence national sur les emplois et compétences dédié aux métiers de la fibre optique et de ses usages.

Initié par l’association Novea, pôle d’excellence rural de la Manche, ce projet vient de décrocher une enveloppe de 9 millions d’euros du Programme des Investissements d’Avenir pour diffuser ses référentiels métiers dans les établissements scolaires de la formation professionnelle.

Dynamique économique induite par les RIP

Comme chaque année, l’observatoire souligne aussi la corrélation forte entre la présence de la fibre d’un RIP sur une commune et le taux de création d’entreprises plus élevé, conjugué à un taux de chômage plus faible. Et rappelle d’autres fondamentaux du discours des industriels des RIP, comme l’activité à plus de 80 % exercée par des fournisseurs et sous-traitant français.

Près de 30% des prises FTTH mises en service par les RIP

Ce marché, qui a réalisé un chiffre d’affaire d’1,45 milliard d’euros en 2015, en croissance de 15% par rapport à l’année précédente, repose encore à 49% sur des acteurs historiques des RIP de première génération, mais il attire de nouveaux entrants, dont de grandes entreprises de génie civil.

Enfin, la réduction de la fracture numérique est en marche : près de 30% des prises FTTH hors zones très dense (soit 642 000 pour 1 547 000 en zone d’investissement privée) ont été mises en service par les RIP, contre 15% observés lors de l’édition précédente.

Aujourd’hui 7 405 communes sont couvertes par une offre fibre optique entreprises initiée par un RIP.  Les arguments ne manquent donc pas à la FIRIP pour convaincre les décideurs locaux à lancer les projets de déploiement encore en jachère.

 

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Très haut débit public, accélérateur du développement des territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

JrV

23/04/2016 02h37

C’est quoi le Très Haut Débit ?

Selon l’Arcep, c’est plus de 30 Mbits/seconde.

Selon d’autres, dont le groupement numérique de mon département (32), c’est 8 Mbits/seconde.

Cherchez l’erreur dans ce foutage de gueule qu’est le THD !

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement