En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Développement économique

Les zones touristiques internationales et les gares ayant une affluence exceptionnelle

Publié le • Par • dans : Fiches de droit pratique

0

Commentaire

Réagir

La Loi « Macron » crée de nouvelles zones afin, notamment, de favoriser l'ouverture dominicale des commerces.

La loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite loi « Macron », permet la création de zones touristiques internationales (ZTI) et instaure la notion de gares ayant une affluence exceptionnelle.

Conséquences juridiques

Les commerces de détail non alimentaires situés dans une ZTI ou dans l’enceinte d’une gare ayant une affluence exceptionnelle peuvent déroger au principe de repos dominical des salariés. Pour cela, un accord collectif prévoyant notamment des contreparties financières pour les salariés doit avoir été négocié entre l’employeur et le personnel. Dans les ZTI, les commerces de vente au détail de biens et de services peuvent également ouvrir jusqu’à minuit sans que le travail entre 21 h et 24 h des salariés employés dans ces établissements ne soit considéré comme du travail de nuit.

Procédure

Les ZTI sont créées par arrêté des ministres chargés du Travail, du Tourisme et du Commerce, après avis du maire et, le cas échéant, du président de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre dont la commune est membre, ainsi que des organisations professionnelles d’employeurs et des organisations syndicales de salariés intéressées. Pour les gares qui ne sont pas situées dans une zone touristique internationale, mais qui accueillent de nombreux passagers, c’est un arrêté conjoint des ministres chargés des Transports, du Travail et du Commerce qui peut autoriser les établissements de vente au détail situés dans leur enceinte à déroger au repos dominical du personnel.

Cet arrêté interministériel est pris après avis du maire, le cas échéant du président de l’EPCI dont la commune est membre, et des représentants des employeurs et des salariés des établissements concernés. Ces avis requis sont réputés donnés à l’issue d’un délai de deux mois à compter de la saisine des personnes et des organisations ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)