En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Turin met en œuvre les propositions innovantes de ses employés

Publié le • Par • dans : Europe

0

Commentaire

Réagir

L'hôtel de ville de Turin. L'hôtel de ville de Turin. © Flickr CC by Luca Galli

La ville a lancé un appel à projets pour sélectionner les idées innovantes proposées par ses 10 500 agents. Une initiative primée lors du Place Marketing Forum qui se tenait à Aix-en-Provence, au mois de mars dernier.

 

Exploiter les idées de ses 10 500 employés, c’est le défi dans lequel s’est lancé la ville de Turin, en 2013. L’initiative a été récompensée lors du Place Marketing Forum qui se tenait à Aix-en-Provence, les 9 et 10 mars 2016. Deux ans auparavant, Turin participe à un projet européen dans le cadre du programme « Villes et communautés intelligentes ». Il mobilise tous ceux qui se sentent concernés pour élaborer des propositions améliorant les solutions de mobilité ou d’efficacité énergétique. « Il nous a paru évident à cette occasion que la ville était la mieux placée pour mener la réflexion et réfléchir à des approches plus intelligentes de ses compétences, explique Fabrizio Barbero, cofondateur du projet Innova.to.

Pour autant, l’image peu dynamique de l’administration italienne rendait difficile la mise en place de ces nouvelles approches ». Pour « créer du mouvement », un appel à projets a été lancé en avril 2013 auprès de tous les agents de la ville : « Nous avons misé sur le potentiel innovant de chacun des employés municipaux, poursuit Michele Fatibene, également cofondateur d’Innova.to.

Une plateforme a été mise en place pour recueillir leurs propositions de solutions concrètes dans un cadre défini ». L’appel à projets veut faire émerger des idées pour améliorer ou créer de nouveaux services, pour réduire les coûts portés par la collectivité ou pour limiter les gaspillages. Pour être retenus, trois critères : la faisabilité, le coût et le potentiel innovant du projet présenté.

Contrer le scepticisme des agents

Mais pour mobiliser au sein de la municipalité, Michele Fatibene et Fabrizio Barbero ont dû faire preuve d’imagination : « Nous avons constitué un jury composé de directeurs territoriaux et de personnalités extérieures, expliquent les deux cadres de la collectivité qui cherchaient à impliquer au-delà de la mairie, à la fois pour contrer « le scepticisme des agents qui ne croyaient pas à la possible mise en œuvre des propositions », tout en « rassurant les directeurs sur leur implication ».

Les deux chefs de projet ont également profité de la curiosité des entreprises locales : « Nous n’avions pas de moyens spécifiques pour créer la plateforme et motiver les agents, explique Michele Fatibene. Nous avons donc cherché des sponsors pour attribuer des lots aux meilleures propositions ». Une opération de communication a également été montée pour relancer régulièrement les employés. Au final, près de 4 000 contacts ont été pris et 71 propositions ont été formulées.

Les neuf meilleurs projets sont résumés sur une page internet dédiée, qui montre leur état d’avancement. Parmi les mieux engagés, un site web montrant l’utilisation par la mairie d’une cotisation facultative pour les citoyens, des mesures visant à faciliter le vote électronique ou encore la pose de détecteurs de présence pour éclairer les bâtiments publics. Un second appel à projets sera lancé au second semestre 2016 : « Nous voulons d’abord montrer que les premiers projets sélectionnés ont bien été mis en œuvre, afin de nous appuyer sur cette réussite pour créer une communauté de valeurs au sein de la municipalité », conclut Fabrizio Barbero.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.