Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

La dépense publique locale en Europe (4/5)

En Italie, un pacte de stabilité interne à géométrie variable

Publié le 14/04/2016 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Montecitorio, Camera dei Deputati, Roma
Fotolia Fabiomax
L’Italie a été l’un des premiers pays à encadrer ses finances locales. Avec des résultats contrastés, mais qui ont inspiré la France.

L’investissement au point mort est un problème que les collectivités italiennes connaissent bien. L’année 2009 mise à part, ce dernier est en constant recul depuis 2004. Son poids dans le PIB national est ainsi passé de 2 % en 2004 à 1,2 % en 2014. Pour les sénateurs Charles Guené (Haute-Marne, LR) et Claude Raynal (Haute-Garonne, PS), le responsable de cet effondrement est le pacte de stabilité interne (PSI). Ce dispositif a pourtant inspiré nombre de pays européens.

Restriction de ressources

Créé en 1999, il a été l’un des premiers mécanismes européens d’encadrement des finances publiques locales. L’objectif d’évolution de la dépense locale (Odedel) français lui ressemble. Avec plusieurs années de retard, la France a suivi la même stratégie de restriction de ressources aux collectivités qu’en Italie, dans une moindre mesure toutefois : entre 2010 et 2017, les ressources des gouvernements infranationaux transalpins devraient fondre de 26 milliards, contre 12,5 en France, entre 2014 et ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En Italie, un pacte de stabilité interne à géométrie variable

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X