En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

2

Commentaires

Réagir

Rémunérations

Le salaire net moyen des fonctionnaires territoriaux a augmenté en 2014

Publié le • Par • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

2

Commentaires

Réagir

8926728968_968aab3809_z © Flicker cc by Tekke

Après avoir baissé (en euros constants) de façon ininterrompue depuis 2010, le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale a augmenté de 0,8 % en 2014. Une progression qui s'explique notamment par la revalorisation du traitement des catégories C.

 

C’est dans la fonction publique territoriale que le salaire net moyen des agents a le plus progressé entre 2013 et 2014 (1). Il a connu, selon les Informations rapides de l’Insee parues le 14 mars 2016, une hausse de 0,8 % (en euros constants, c’est-à-dire en tenant compte de l’inflation) contre 0,4 % dans la fonction publique hospitalière et une baisse de 0,2 % dans la fonction publique d’Etat.

Cette hausse n’est pas le fait d’une générosité débridée des collectivités en 2014, mais plus probablement le contrecoup des modifications des échelles de rémunération destinées principalement aux fonctionnaires de catégorie C. Trois quarts des agents dans la FPT étant de catégorie C (contre la moitié pour la FPH et un sur cinq dans la FPE), il est logique que ces modifications d’échelle de rémunération aient un impact plus important dans la territoriale.

Le salaire net progresse 0,3 % moins vite que le salaire brut. Ce phénomène s’explique selon l’Insee par l’augmentation du taux de cotisation pour pension civile des fonctionnaires qui s’aligne progressivement sur celui du secteur privé.

+ 2,1 % pour les agents restés en place

L’Insee étudie également la rémunération moyenne des personnes en place (2). La RMPP permet de donner une bonne vision des évolutions de salaires au niveau individuel, en s’affranchissant des variations liées aux évolutions de la nature du statut des agents, comme par exemple la variation des contrats aidés (qui ont explosé en 2014) ou les départs en retraite.

Dans la fonction publique territoriale, en 2014, cette RMPP a progressé de 2,1 % (contre 1,6 % et 1,3 % pour la FPE et la FPH).

Toujours le salaire moyen le plus bas

Si la territoriale est la fonction publique qui a connu le plus important taux de progression de son salaire net moyen, elle reste tout de même de loin celle où les salaires sont les plus bas. L’Insee indique que le salaire net moyen s’élève à 1 880 euros par mois dans la FPT, contre 2 210 euros pour la FPH et 2 480 euros pour la FPE. La forte proportion de catégories C chez les territoriaux par rapport aux agents de la fonction publique d’Etat explique de telles différences.

Références

L'étude complète

Haut de page

  • VoirRéduire

    Notes

    Note 01 - Salaire net moyen en équivalent temps plein en euros constants hors militaires, assistants maternels et familiaux. - Retourner au texte

    Note 02 - La rémunération moyenne des personnes en place (RMPP) est le salaire moyen en EQTP des seules personnes présentes deux années complètes (24 mois consécutifs) chez le même employeur et ayant la même quotité de temps de travail les deux années (le nombre d’heures supplémentaires rémunérées pouvant toutefois varier d’une année sur l’autre). - Retourner au texte

2

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Salaire fonction publique

2 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. ritchou06 29/03/2016, 10h58

    Salaire net qui ne sera pas du tout net quand il s'agira de prendre sa retraite, puisque 30% de ce salaire soit disant net, n'est autre que des primes, dénommé régime indemnitaire. Il faudra calculer 70% de 70% là on rira moins.
    Mais bon ce qui me rassure c'est que les élus rentiers de la République cumulent plusieurs retraites. Ouf la justice s'applique.
    Liberté égalité fraternité chéries

  2. 2. 10289015 25/03/2016, 08h14

    Comme l'évoquait en son temps madame LAGARDE en parlant de croissance négative, je constate que mon salaire mensuel a perdu 9,00€ et continuera à les perdre jusqu'en 2020.
    Il s'agit certainement là aussi d'une augmentation "négative"!!
    Les effets d'annonces sont les écrans de fumée qui cachent les crises.

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.