En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Elections

Vote des fonctionnaires territoriaux : Alain Juppé en pole position

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Alain Juppe Bordeaux © THOMAS SANSON/VILLE DE BORDEAUX

Le maire de Bordeaux a la cote parmi les agents des collectivités. Il arrive en tête de leurs intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Il devance largement François Hollande dont la cote s’effondre parmi les fonctionnaires de catégorie C.

 

Après une note très remarquée sur la percée du FN chez les fonctionnaires en 2015, le politologue Luc Rouban sonde les agents publics à la veille de la présidentielle de 2017. Une étude réalisée dans le cadre de la méga-enquête électorale française du CEVIPOF menée en janvier-février auprès de trois panels de plus de 20 000 personnes interrogées selon la méthode des quotas.

Il en ressort, parmi les services des collectivités, une appétence pour une candidature d’Alain Juppé. Le maire de Bordeaux obtient près de deux fois plus de suffrages que Nicolas Sarkozy. Avec lui, les Républicains décrochent 27,6 % des voix des agents publics territoriaux, contre 14,2 % pour l’ancien chef de l’Etat, si ce dernier remporte la primaire automnale.

Plus de 35 % avec l’apport de François Bayrou

Le score d’Alain Juppé mériterait, même sans doute, d’être rehaussé. Luc Rouban a, en effet, opté pour une configuration où François Bayrou se présente contre l’ancien Premier ministre. Une option que le leader centriste a, jusqu’ici, plutôt écartée. Or, dans l’enquête de Luc Rouban, François Bayrou rassemble 8 % des suffrages contre Alain Juppé. A eux deux, les alliés du Sud-Ouest pèsent donc plus de 35 % des voix.

Mais les agents territoriaux interrogés dans le cadre de cette étude savent-ils qu’Alain Juppé souhaite fermer l’accès à la fonction publique territoriale pour les nouveaux entrants dans les services ? Si tel est le cas, leurs intentions de vote s’avèrent particulièrement solides.

Une certitude, en tout cas : la cote de François Hollande est au plus bas dans la fonction publique territoriale. Face à Alain Juppé, le chef de l’Etat n’attire que 22,5 % des suffrages.

Marine Le Pen en tête chez les catégories C

Si le vote de 2017 se faisait avec les mêmes principaux postulants qu’en 2012, (Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen), François Hollande perdrait plus de 10 points chez l’ensemble des fonctionnaires. Une chute particulièrement sensible parmi les catégories C. Son score, de 34 % en 2012, tomberait à 22 %. Intervenu depuis cette enquête, le dégel du point d’indice peut-il renverser la vapeur ?

Dans l’étude, la principale bénéficiaire du recul de François Hollande parmi les agents de catégorie C, s’appelle encore et toujours, Marine Le Pen, qui passe de 20 à 31 points. Si elle apparaît un peu en-deçà chez les territoriaux au regard de la précédente enquête de Luc Rouban sur le vote Front National (21 % contre 23,5 %), son triomphe auprès des policiers et des militaires se confirme. 55 % d’entre eux se disent prêts à voter pour elle dès le premier tour en cas de candidature de Nicolas Sarkozy, et 52,5 % si c’est Alain Juppé qui porte les couleurs des Républicains.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.