En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Politique de la ville

Les adultes-relais de plus en plus sollicités pour recréer du lien social

Publié le • Par • dans : Actu prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

travail chaine © Fotolia

Figures indispensables des quartiers prioritaires, les adultes-relais font l'objet d'une enquête publiée par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). Il en ressort que ces professionnels sont de plus en plus utilisés lors des missions de médiation liée au lien social et à la vie de quartier.

 

4187 postes d’adultes-relais ont été déployés en France en 2014, 400 postes supplémentaires ont également été déployés cette même année. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée le 9 mars par le Commissariat général à l’égalité des territoires.

Selon cette enquête de suivi, le Nord est le département qui compte le plus d’adultes-relais avec 422 postes en 2014, suivi de Paris, de la Guadeloupe, de la Seine-Saint-Denis et des Bouches-du-Rhône, avec respectivement 251, 210, 204 et 170 postes. 77% des structures employant des adultes-relais sont des associations et 13% des employeurs sont des collectivités territoriales.

Figure indispensable des quartiers, le dispositif «adulte-relais », lancé en en 1999, a pour objectif d’« offrir un cadre stable aux nombreuses initiatives locales visant à favoriser le lien social par des actions de médiation dans les sites de la politique de la ville».

Lien social et vie de quartier, premier domaine d’intervention - Selon l’enquête du CGET, les adultes-relais interviennent dans six champs d’action :

  • prévention et médiation dans les espaces publics et/ou privés,
  • prévention et médiation dans les transports,
  • intervention dans le domaine du lien social et de la vie de quartier,
  • médiation dans le champ scolaire,
  • médiation pour l’accès aux droits et aux services,
  • médiation en faveur de la participation des habitants.

Cette année encore, le domaine de la médiation liée au lien social et à la vie de quartier est le principal domaine d’intervention des adultes-relais. La participation citoyenne des habitants est un nouveau domaine d’intervention dans cette édition de l’enquête. « Cette nouveauté prise en compte, la répartition entre les domaines d’intervention reste stable par rapport aux années précédentes », écrivent les auteurs du CGET.

La gestion des tensions, en plein essor - Jusqu’en 2012, 80% des adultes-relais étaient concernés par l’accueil, l’orientation et l’information des publics. En 2013, cette répartition a évolué de manière relativement importante puisque 90% des adultes-relais étaient concernés par cette activité. Il en est de même pour la prévention et la gestion des tensions qui passe de 43% des adultes-relais concernés en moyenne entre 2010 et 2012 à 54% en 2013.

Si aujourd’hui 89% des adultes-relais est concernée par l’activité d’accueil, orientation et information des publics, ce sont les adultes-relais qui font de la médiation pour l’accès aux droits et aux services qui l’exercent le plus (97%). La mise en relation des usagers avec les institutions et le suivi des personnes dans la durée est la seconde activité la plus pratiquée par les adultes-relais (70%).

60% sont des femmes - Enfin, selon l’enquête,près d’un quart des adultes-relais ont pris leur fonction durant l’année 2014. A l’inverse, un quart des adultes- relais ont été embauchés en 2009 ou avant. Les adultes-relais sont majoritairement de sexe féminin (60%). Les hommes interviennent davantage dans le domaine de la prévention et de la médiation dans les espaces publics et / ou privés que les femmes (respectivement 23% des hommes et 9% des femmes adultes-relais). A l’inverse, les femmes interviennent plus fréquemment dans la médiation pour l’accès aux droits et aux services (28% des femmes contre 16% des hommes).

Un peu plus du quart des adultes-relais ont 50 ans et plus et seulement 0,4% ont moins de 30 ans. L’âge moyen (44 ans) est stable par rapport aux années précédentes. Près d’un tiers des adultes-relais ont un niveau de qualification IV (bac ou équivalence) et plus d’un tiers (38%) ont un diplôme de l’enseignement supérieur.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés MédiationPolitique de la ville

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.