En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Baromètre des territoriaux

Etes-vous favorable au télétravail dans votre collectivité ?

Publié le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

1

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_380x253 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : êtes-vous favorable au télétravail dans votre collectivité ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

Leçon n° 1 - Une idée qui fait son chemin…


Les agents territoriaux semblent de plus en plus enclins à envisager le télétravail. Ainsi, 75 % des personnels interrogés estiment qu’il faudrait développer ce mode d’exercice du travail dans leur collectivité. Ils étaient moins nombreux en 2011 : 65 % répondaient alors favorablement. Comme pour le reste des actifs, l’idée de travailler « hors les murs » afin de mieux articuler vie professionnelle et vie personnelle fait son chemin dans la fonction publique. Les modalités de mise en œuvre viennent d’ailleurs d’être précisées dans un décret du 11 février 2016. Les fonctionnaires peuvent désormais télétravailler jusqu’à trois jours par semaine. Le décret précise que le temps de présence sur le lieu d’affectation ne peut être inférieur à deux jours par semaine, et que la répartition des jours de télétravail peut s’apprécier sur une base mensuelle.

Leçon n° 2 - … tout en continuant de susciter certaines craintes


Cependant, certains agents semblent moins enthousiastes à l’idée de bénéficier de cette nouvelle modalité d’organisation du travail. Ceux qui semblent les plus favorables exercent dans de grandes collectivités. Le temps de trajet pour se rendre à son lieu de travail constitue certainement un critère déterminant pour ces agents. Dans les plus petites collectivités, c’est une autre paire de manches. Dans les structures de moins de 5 000 habitants, 34 % ne sont pas favorables à un développement du télétravail. Certains postes et tâches ne sont sûrement pas très compatibles avec un exercice en dehors du lieu de travail. Les craintes sont, en outre, réelles d’un certain isolement ou d’un délitement du lien social, comme n’ont pas manqué de le rapporter les organisations syndicales lors de la consultation sur le décret.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 626 fonctionnaires territoriaux sur internet du  1er au 11 février 2016 (301 répondants).

Haut de page

Cet article est en relation avec

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Collectivités territorialesFonction publique territoriale

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. Arnaud Delebarre 21/03/2016, 17h50

    Bonjour. Vous êtes certains de vos données pour la leçon 2 et les plus de 100 000 habitants avec 92% et 31% ??? Si oui comment interprétez vous cela ? 301 réponses sur 1626 sollicités : quels sont ceux par catégorie ou lieu de travail qui ont accepté de répondre ? Merci

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.