Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Social

Police municipale : un métier à risques pour moins de 1000 € de retraite

Publié le 14/03/2016 • Par Maud Parnaudeau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

retraite_argent_age_une
pict rider - Fotolia.com
Alors que la discussion est relancée sur leur volet social, les policiers municipaux réclament des retraites décentes en corrélation avec les risques qu'ils encourent au quotidien.

Le volet social des policiers municipaux revient dans l’agenda ! Après avoir réitéré leurs revendications lors de la commission consultative des polices municipales du 23 février dernier, les syndicats de « PM » attendent désormais beaucoup des maires employeurs.
En ligne de mire : la réunion du prochain bureau de l’Association des maires de France (AMF), jeudi 31 mars prochain, et la décision d’accorder ou pas une revalorisation indemnitaire attendue depuis des années par les agents (sous la forme d’une attribution obligatoire de l’indemnité spéciale de fonction à hauteur de 20% minimum).

Autre priorité sociale : la retraite. Alors que pèsent aujourd’hui sur certains policiers municipaux des risques comparables à leurs collègues de l’Etat, au regard de l’élargissement de leurs missions, le compte n’y est pas.

« Il n’est pas acceptable que nous partions en retraite avec moins de 1000 € par mois comme c’est le cas aujourd’hui pour bon nombre d’entre nous ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Police municipale : un métier à risques pour moins de 1000 € de retraite

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X