En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Prévention de la délinquance

Déradicalisation : l’Etat joue les pompiers auprès des élus d’Indre-et-Loire

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

0

Commentaire

Réagir

Pontourny © Pontourny.com

Les révélations par voie de presse de l’implantation du premier centre de déradicalisation en France dans une commune d’Indre-et-Loire ont provoqué la réticence des élus locaux. Le secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance, Pierre N’Gahane, s'est immédiatement rendu sur place pour tenter de désamorcer la polémique.

En colère, les élus d’Indre-et-Loire avaient réclamé une réunion d’urgence après que des fuites dans la presse eurent révélées le nom de la commune où le premier centre de déradicalisation français allait être installé. Ils l’ont aussitôt obtenue.

Pas de décision sans les élus - Pressé de désamorcer la polémique naissante sur l’absence de concertation locale, le secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance, Pierre N’Gahane, qui pilote tous les dispositifs de prévention de radicalisation, les a longuement reçus vendredi matin à la préfecture de Tours. A l’issue de la réunion, il se voulait rassurant, du moins sur la méthode: « Le projet, a-t-il martelé, ne se fera pas sans l’accord des élus locaux. Nous devons continuer le travail et ce sont eux qui donneront le feu vert ».

Un centre d’accueil pour mineurs reconverti - Les élus, eux, déplorent que la communication ait été prématurée ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Prévention de la délinquanceSocial

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)