Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Interco : faut-il créer une attribution de compensation d’investissement ?

Publié le 11/03/2016 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Décryptages finances

Fotolia_73099109_XS
Fotolia fotomek
La méthode de calcul des attributions de compensation (AC) ne semble plus adaptée aux réalités intercommunales. Quand les communes transfèrent à l’EPCI une dépense d’investissement, cela réduit d’autant leurs recettes de fonctionnement et impacte leur épargne. Face aux difficultés croissantes des communes à équilibrer leur budget, la création d’une AC en investissement pourrait résoudre ce problème. Mais attention aux effets boomerang !

A la baisse des dotations, s’ajoute une autre difficulté pour les communes liée à la montée en puissance de l’intercommunalité et des transferts de compétences induits. « Le mécanisme actuel des attributions de compensation (AC) refacture sur la section de fonctionnement l’ensemble des dépenses et des recettes retirées du budget, qu’il s’agisse des dépenses et recettes d’investissement ou de fonctionnement », rappelle Vincent Guerrand, directeur des finances de la ville de Rouen (Seine-Maritime, 110 000 hab.). « Il en ressort une asymétrie entre la section de fonctionnement et celle d’investissement. Si l’opération est neutre financièrement, elle ne l’est pas budgétairement ».

« L’outil de calcul a besoin de nettoyage »

Les communes sont pénalisées car leur AC est réduite à due proportion du transfert de charges ce qui diminue leurs recettes de fonctionnement et fait fondre leur épargne. « Cela peut engendrer une épargne négative, pour peu que les communes se trouvent dans une situation ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Interco : faut-il créer une attribution de compensation d’investissement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X