Logement social

La Caisse des Dépôts dévoile les lauréats de son appel à projets

Par

Le 8 mars dernier, la Caisse des Dépôts a dévoilé les grands gagnants de son appel à projets « pour une architecture de la transformation dans le logement social intermédiaire ». Au nombre de cinq, les lauréats vont désormais être incubés pendant huit mois. A l’issue de cette période, des solutions pour faciliter la réplicabilité des projets doivent être proposées.

Le groupe Caisse des Dépôts a dévoilé le 8 mars 2016 les lauréats de son appel à projets « pour une architecture de la transformation dans le logement social intermédiaire », en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement.

Parmi les 52 dossiers déposés, cinq bailleurs sociaux ont été sélectionnés pour la phase finale d’incubation.
Lancé en septembre 2015, cette initiative s’inscrit dans la continuité des travaux sur la Stratégie nationale pour l’architecture et a pour objectif d’encourager l’innovation dans le logement social à travers la mise en œuvre de cinq sites pilotes, dont l’expérimentation devrait permettre de mettre en évidence les difficultés (réglementaires, juridiques et financières) à la réplicabilité des innovations proposées.

 

Lire aussi : La Caisse des Dépôts et l’USH lancent un appel à projets pour transformer le logement social

Expérimenter pour innover

« Les propositions des cinq lauréats sont à la fois techniques ou technologiques, mais également d’usage et de processus. Elles vont pouvoir être testées, expérimentées sur des cas concrets avant qu’il soit imaginé leur diffusion auprès de tous les bailleurs », a expliqué Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat (USH) et co-président du jury de sélection.
Parmi les projets sélectionnés, celui proposé par le bailleur social Actis propose de construire, en banlieue grenobloise, un prototype en matériaux biosourcés, naturels et locaux, avec l’impact carbone le plus faible possible.
« Les locataires d’Actis seront impliqués dans la phase de conception et de fabrication du projet, ce qui permettra de juger de l’acceptation des matériaux, tout en permettant une montée en compétences des acteurs », a déclaré le bailleur.

Simulations

De toute autre nature, le projet proposé par le bailleur social Batigère Nord-Est prévoit la réhabilitation de l’hôpital Villemin à Nancy en logements. L’incubation permettra de mener des tests de stratégies de traitement (isolation, ventilation, étanchéité à l’air…) via des simulations.
« Nous portons l’ambition de proposer une nouvelle méthode d’étude et de diagnostic afin de pallier aux insuffisances actuelles », a déclaré Batigère Nord-Est.

Huit mois d’incubation

Les cinq lauréats bénéficieront de l’accompagnement et du soutien financier de la Caisse des Dépôts, de l’USH et des contributeurs de l’appel à projetss lors de la durée d’incubation, qui va durer huit mois au total.
A l’issue la période, les équipes devront présenter, outre des innovations architecturales, des modalités de généralisation, méthodologiques et économiques au service de la transformation de logements sociaux, très sociaux ou intermédiaires.

Réplicabilité des projets

« Nous souhaitons, d’une part, identifier les blocages normatifs et législatifs à l’innovation dans le logement social, et, d’autre part, constituer in fine une boite à outils à partir des projets lauréats incubés afin d’assurer la réplicabilité des projets », a affirmé Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts.

De son côté, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a déclaré que des dérogations réglementaires seraient misent en place afin de faciliter la réalisation des projets, tout en appelant à être « prudents » sur le sujet.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP