Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Jeunesse

Quelle coordination pour les politiques de jeunesse au niveau des territoires ?

Publié le 07/03/2016 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Le comité interministériel de la jeunesse (CIJ) est l’outil de coordination de la « priorité jeunesse » du Gouvernement. Il valide un plan d’action interministériel qui comporte désormais 61 mesures, consultable sur le site du ministère de la jeunesse (jeunes.gouv.fr).

La priorité jeunesse vise à réformer en profondeur l’action publique destinée aux jeunes en s’appuyant sur 4 axes fondamentaux :

  • privilégier le droit commun pour tout ce qui concerne l’accès des jeunes aux droits sociaux pour en finir avec l’empilement des dispositifs
  • favoriser l’autonomie des jeunes et la sécurisation de leurs parcours dans leur globalité (formation, logement, santé, mobilité)
  • lutter contre les inégalités et les discriminations
  • encourager la participation des jeunes dans le débat public et rendre effective la co-construction des politiques publiques.

Le ministre chargé de la jeunesse a confié au délégué interministériel à la jeunesse le pilotage du plan « priorité jeunesse », en lien étroit avec les services du Premier ministre, comme en témoignent les réunions interministérielles qui ont préparé le CIJ du 3 juillet 2015. La gouvernance des politiques de jeunesse est dévolue au CIJ et au comité national d’éducation populaire et de jeunesse (CNEPJ), qui a vocation à évoluer en intégrant plus de jeunes.

La loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République fait du domaine de la jeunesse, de la vie associative et de l’éducation populaire une compétence partagée entre communes, départements et régions. Dans la même dynamique, un appel à projets piloté par le ministère de la jeunesse, a été lancé dans le cadre du programme 411 « Projets innovants en faveur de la jeunesse » du programme d’investissements d’avenir.

Les projets financés par le biais de l’appel à projets favoriseront l’émergence et la structuration de politiques de jeunesse intégrées qui permettent d’aborder de façon globale et cohérente à l’échelle d’un territoire identifié (notamment d’un bassin de vie), les problématiques d’éducation, de culture, de sport, de santé, de citoyenneté, de mobilité, d’engagement, de formation et d’accès des jeunes à l’emploi.

 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quelle coordination pour les politiques de jeunesse au niveau des territoires ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement