Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Caméras mobiles

Les députés autorisent les policiers municipaux à filmer leurs interventions

Publié le 03/03/2016 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Richard-Ying_-Tangui_Morlier
A l'occasion de l'examen du projet de loi renforçant la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme, l'Assemblée nationale a autorisé le 2 mars les policiers municipaux à procéder à l'enregistrement de leurs interventions au moyen de caméras individuelles. Cette possibilité, limitée à deux ans dans les seules zones de sécurité prioritaires, a occasionné un débat sur le rôle des policiers municipaux.

Comme il s’y était engagé le 23 février devant la commission consultative des polices municipales, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a apporté le 2 mars son soutien à la possibilité donnée aux policiers municipaux de porter des « caméras mobiles », nouvelle dénomination des caméras piétons, dans le cadre de l’examen du projet de loi renforçant la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme. Et ce, malgré l’avis très mitigé de certains députés de la majorité.

Clivage dans la majorité - Dans sa version initiale, le projet de loi limitait l’usage de cet équipement à la police nationale et à la gendarmerie. Une version confortée par la commission des Lois qui avait repoussé un amendement destiné à intégrer les policiers municipaux. Le texte défendu par les députés socialistes Françoise Descamps-Crosnier et Florent Boudié, est revenu sur la table lors de l’examen parlementaire. Bénéficiant du soutien ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les députés autorisent les policiers municipaux à filmer leurs interventions

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X