En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Modernisation de l'action publique

10 pistes d’actions pour reproduire les innovations locales à grande échelle

Publié le • Par • dans : Documents utiles, France

1

Commentaire

Réagir

Solution et idée © Fotolia

Comment diffuser à grande échelle des innovations et initiatives qui ont fait leurs preuves dans une administration ou sur un territoire ? Quel rôle les acteurs publics peuvent-ils jouer dans ce transfert ? Un groupe de travail constitué de professionnels du secteur public et de l’économie sociale et solidaire s’est penché sur ces questions. Son rapport, qui vient d’être publié, formule des propositions concrètes pour accélérer et fiabiliser l’essaimage des innovations publiques et sociales.

 

 

Si les innovations se multiplient dans le secteur public, elles ne profitent que très rarement aux autres administrations ou territoires. Les capitalisations, valorisations et échanges de bonnes pratiques restent insuffisants pour en assurer la reproduction à grande échelle.

Cet essaimage s’avérerait pourtant bien utile à l’heure où le temps et l’argent manquent, tandis que les besoins sociaux augmentent. Sous l’impulsion du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), un groupe de travail « Futurs publics » (1) a été constitué au printemps 2015.
Composé d’acteurs publics et de l’économie sociale et solidaire, il a été chargé de trouver les modalités de transfert/transposition permettant de démultiplier l’impact d’innovations ou initiatives qui ont fait leurs preuves.

L’ESS en exemple

Finalisé en décembre 2015, le rapport « Ensemble, accélérons ! » issu de ce groupe de travail, vise à accompagner les responsables publics et les praticiens de l’innovation dans les processus de changement d’échelle. En partant d’un constat : « la sphère publique n’est pas organisée aujourd’hui » pour faciliter ce type de généralisation qui « requiert (…) un soutien spécifique, différent du strict soutien à l’innovation ».

S’appuyant notamment sur des modèles opérationnels de l’économie sociale et solidaire, les contributeurs formulent 10 propositions destinées à inspirer et aider les acteurs publics qui ont, selon eux, « un rôle structurant à jouer, au-delà du simple appui financier ». Et ce à deux niveaux : « pour soutenir la diffusion d’innovations sociales et pour déployer des innovations publiques au sein des administrations ».

Accepter l’adaptation

Au-delà de ses préconisations, le groupe de travail conseille de ne pas appuyer la diffusion d’une innovation « exclusivement sur l’innovateur, mais sur une ingénierie et des outils spécifiques permettant de « l’extraire » de son contexte local et de sa dépendance au porteur de projet initial ».
Il prévient aussi : « l’essaimage à grande échelle (par exemple de 1 site à 10, ou de 1 à 20) implique d’accepter la diffusion de l’innovation en mode dégradé, en se concentrant sur le « cœur du concept » pour laisser une marge d’adaptation aux repreneurs ».

Sur cette base de travail, une première vague d’expérimentations a été initiée dès octobre 2015. Jusqu’au printemps 2016, quatre projets relevant de l’innovation sociale seront accompagnés dans leur changement d’échelle. Dont la plateforme de lutte contre la précarité énergétique mise en place par le centre communal d’action sociale (CCAS) de Grenoble, qui pourrait être dupliquée par d’autres structures du même type.

Synthèse des 10 propositions

Proposition 1 : Créer un nouveau type de subvention publique, la subvention d’essaimage.

Proposition 2 : Structurer un réseau d’agents publics « parrains » des innovations et de leur essaimage.

Proposition 3 : Mobiliser l’ensemble des agents publics par l’intermédiaire de prix ou d’appels à projets pour susciter la capacité d’innovation préalable au changement d’échelle.

Proposition 4 : Développer sur un projet d’innovation issu d’une administration, une grille de caractérisation du modèle économique du projet.

Proposition 5 : Regrouper et diffuser différents outils d’auto-évaluation pouvant être mis en œuvre pour suivre et mesurer l’impact d’une innovation, à l’image du « Do it yourself evaluation guide ».

Proposition 6 : Adosser une évaluation par les pairs à un prix de l’innovation mis en œuvre au sein d’une administration.

Proposition 7 : Créer un « statut de l’innovateur public », pour encadrer à la fois l’activité d’innovation et d’essaimage.

Proposition 8 : Expérimenter un dispositif de partage des innovations en s’appuyant sur une ou des plateformes existantes, voire en testant une nouvelle le cas échéant.

Proposition 9 : Développer la fonction d’essaimage dans les appels à projets ou à manifestation d’intérêt.

Proposition 10 : Renforcer les espaces et temps de rencontres entre innovateurs et agents publics, et de diffusion d’initiatives.

 

 

Haut de page

  • VoirRéduire

    Notes

    Note 01 - Communauté qui rassemble des praticiens de l’innovation dans des administrations, au sein de l’Etat, d’opérateurs publics et de collectivités. Elle est animée par le SGMAP. - Retourner au texte

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

REP Emballages : le cahier des charges pour la prochaine période est enfin paru

Le cahier des charges d’agrément de la filière des emballages ménagers pour la période 2018-2022 vient d’être publié. Si les préparations de réagréments des éco-organismes dédiés ont, par le passé, toujours été très animées, celle-ci remporte la ...

Quels délais pour la facturation électronique entre administrations ?

Passée relativement inaperçue, l'ordonnance du 26 juin 2014 prévoyait qu'au 1er janvier 2017, les collectivités de toutes tailles devaient émettre toutes leurs factures à destination d'autres collectivités, de l'Etat ou d'autres personnes publiques sous un ...

Mesures de sécurité dans les écoles : bilan et éclairage juridique

Au cours de l’été, de nouvelles consignes avaient émané du ministère de l’Education nationale afin de compléter les dispositions mises en place après les attentats de novembre 2015. Trois mois plus tard, des interrogations demeurent toujours à propos de la ...

Compte personnel de formation : le gouvernement consent des ajustements au CCFP

Le Conseil commun de la fonction publique a voté en faveur du projet d'ordonnance créant le compte personnel d'activité - et donc le compte personnel de formation - avec 14 voix "pour" des organisations syndicales (CFDT, Unsa, FSU, CFTC, CFE-CGC et FA-FP), 8 voix ...

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. Josifa85 07/04/2016, 21h21

    J'ai un ami "Claude Serpolet" qui a un super projet pour la France. Ce projet mérite d'être diffuser largement pour qu'il soit connu de tous, ce qui répondra largement à l'attente actuel de la majorité++++ des français.. Je désire lui donner un coup de pouce avec de l'aide de part et d'autre car Claude le mérite vraiment. Il travail à ce projet depuis plusieurs années pour le bien de nous tous.. Il est de ce fait candidat à la Primaire, mais les soutiens tardent à venir, la Primaire est tout juste,ouverte : https://web.laprimaire.org/#/im?p=@LaPrimaireBot ..Son Facebook : "Claude Devenu Sourd Serpolet". Je vous laisse voir celui-ci pour diffuser ou me dire, lui dire, comment diffuser pleinement sa candidature et son initiative de projet. . Merci d'avance pour votre coopération.. Josianne LEVYNE.. Josifa Josianne sur Facebook

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.