Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention du terrorisme

Dans les Alpes-Maritimes, la lutte contre la radicalisation va se déployer dans les communes

Publié le 22/02/2016 • Par Caroline Garcia • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

BCazeneuve_ECiotti
CD06
Un premier bilan du plan départemental de lutte contre la radicalisation des jeunes des Alpes-Maritimes a été présenté, vendredi 19 février, lors d'un déplacement du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve à Nice. Les acteurs locaux envisagent d'étendre désormais l'intervention du service Protection de l'Enfance aux communes du département.

Un an après son lancement, le conseil départemental des Alpes-Maritimes (CD 06) tire le premier bilan du « plan de lutte contre la radicalisation des jeunes » mis en place en février 2015. « Notre territoire compte parmi les plus touchés par le phénomène de radicalisation, rappelle Eric Ciotti, président du CD06 ainsi que de la commission d’enquête parlementaire sur les filières de départ au djihad. Nous intervenons dans le cadre de la protection de l’enfance, comme un maillon de la chaîne d’intervention, sous l’autorité unique de l’Etat ».

Cinq axes d’action ont été mis en œuvre dans ce sens : près de 1 300 agents des services sociaux et médico-sociaux ont suivi des formations et assisté à des conférences leur permettant de « repérer les cas problématiques » et de donner l’alerte. Près de 300 familles « qui se sentaient concernées » par ces situations ont également été sensibilisées lors de réunions publiques.

Protection de l’enfance et échange ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dans les Alpes-Maritimes, la lutte contre la radicalisation va se déployer dans les communes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X