Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Stratégies immobilières

Marseille se lance dans la gestion active de son patrimoine

Publié le 03/03/2016 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

Notre Dame de la Garde and olf port in Marseille, France
Fotolia
Ses logiciels de pilotage du patrimoine étant devenus obsolètes, Marseille prépare une refonte en profondeur de son mode de gestion. Objectif ? Recenser précisément tous les bâtiments détenus par la ville, avoir une vision fine et exhaustive de leurs divers usages et intégrer les données actuellement éclatées dans plusieurs délégations.

Petite révolution à la cité phocéenne. Admettant son retard en matière de gestion du patrimoine, la ville engage un vaste plan d’installation de nouveaux logiciels dédiés qui vont faire l’objet d’un marché public dans les prochaines semaines. La démarche témoigne d’une réelle volonté politique de la collectivité de faire mieux en la matière, les outils actuels étant devenus obsolètes. Toute la difficulté provient également du fait que les bâtiments sont gérés par différentes délégations en fonction de leurs usages, rendant impossible une vision globale de la question patrimoniale.

« Pour connaître et affecter le patrimoine, nous utilisons depuis 7 ans un outil informatique fédérateur », explique Dominique Rauscher, directeur de la délégation générale de l’urbanisme, l’aménagement et l’habitat de la ville de Marseille. Trois types d’utilisation se distinguent. Le premier est le patrimoine affecté au service public, c’est-à-dire à l’exercice d’une compétence municipale comme les ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Marseille se lance dans la gestion active de son patrimoine

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X