Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Santé publique

Besançon affine son plan de lutte contre l’alcoolisation massive des jeunes

Publié le 16/02/2016 • Par Monique Clemens • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

BingeDrinking2(FrancoisDestoc)
François Destoc
Avec l’organisation de soirées alternatives et un plan de communication qui a fini par atteindre sa cible, la charte de la vie nocturne, signée en octobre 2014, est l’un des trois leviers du plan local de lutte contre l’alcoolisation massive des jeunes. Bilan, seize mois plus tard : des cafetiers plus ou moins impliqués, des riverains qu’il reste à convaincre de dialoguer mais un engouement grandissant des jeunes pour les soirées patinoire, art contemporain, musique, jeux…

Certains jeudis soir, depuis environ cinq ans, le centre ville de Besançon est le royaume des fêtards alcoolisés qui l’animent un peu trop au goût des riverains. « Le constat, c’est de gros rassemblements de jeunes sur l’espace public, qui viennent avec leurs propres bouteilles et occasionnent nuisances sonores et rixes », explique Nell Aturugiri, jeune chargée de mission au service tranquillité publique de la ville, qui assure le pilotage de tout le dispositif.

Tout autant qu’aux problèmes de tranquillité et de sécurité publique, c’est à ceux de santé publique et de la prévention des conduites à risques que la ville – qui participe au projet « Alcool, ville et vie nocturne – avait voulu répondre en mettant au point son plan global de lutte contre les pratiques d’alcoolisation massive des jeunes.

« Un cadre, c’est pas mal » – Premier outil de ce plan : une charte de la vie nocturne, élaborée avec la préfecture du Doubs et co-signée le 16 octobre 2014 par 17 autres partenaires, de Radio ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Besançon affine son plan de lutte contre l’alcoolisation massive des jeunes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X