Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Banlieues

Politique de la ville : les premiers pas de la nouvelle secrétaire d’Etat, Hélène Geoffroy

Publié le 15/02/2016 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité

Bien que peu connue des professionnels, la nouvelle secrétaire d'Etat à la ville, Hélène Geoffroy, a l'expérience d'une élue de banlieue. Focus sur la trajectoire et les idées de celle qui, depuis 2014, siégeait dans le fauteuil de maire de Vaulx-en-Velin (Rhône), ville emblématique de la politique de la ville.

C’est l’une des principales surprises du remaniement : Hélène Geoffroy, députée-maire socialiste de Vaulx-en-Velin (Rhône), fait partie des nouveaux visages entrés le 11 février dernier au gouvernement.
Placée sous la tutelle du ministre de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner, elle prend la tête d’un secrétariat d’Etat à la Ville, qui avait été créé pour Myriam El-Khomri avant que celle-ci ne soit finalement nommée ministre du travail.

En visite sur le terrain, dans un centre de formation au nord-est de Paris, dès le lendemain de sa nomination, elle a assuré n’être « pas inquiète » de ce qui pouvait l’attendre à ce poste. « La politique de la Ville est née à Vaulx-en-Velin, on a vécu tous les dispositifs, on baigne dedans », a-t-elle déclaré. Elle a souligné son intention de «marteler le message que les habitants des quartiers sont une chance, une solution pour le pays».

Elue de banlieue – Le nom d’Hélène Geoffroy n’est pas forcément connu du grand public ni des professionnels. Pourtant, cette polytechnicienne de 45 ans, doctorante en mécanique, est députée du Rhône depuis 2012 et maire de Vaulx-en-Velin, ville emblématique de la politique de la ville, depuis 2014.

Elle était également, depuis 2012, secrétaire nationale du Parti Socialiste (PS) déléguée à la lutte contre l’exclusion, et assurait la fonction de vice-présidente de l’association des maires « Ville et banlieue ». Dans un communiqué, cette association plurielle se dit d’ailleurs satisfaite de cette nomination.

« C’est un bon signal donné aux territoires prioritaires de la géographie urbaine, même si la forte implication personnelle du ministre Patrick Kanner, depuis le départ de Myriam El Khomri, n’avait pas freiné l’action gouvernementale en ce domaine. Mais, à deux, on est toujours plus fort, et les quartiers populaires le valent bien », souligne l’association présidée par Marc Vuillemot.

Trois semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en janvier 2015, Hélène Geoffroy avait d’ailleurs fait partie des quelques maires de banlieue reçus à l’Élysée pour préparer le premier comité interministériel «Égalité et citoyenneté» qui eut lieu en mars.

En entrant au gouvernement, elle devrait d’ailleurs laisser son fauteuil de députée à son suppléant, Renaud Gaucquelin, ex-président de l’association des maires « Villes et banlieues ».

Mise en oeuvre des contrats de ville – Sa nomination intervient au moment de la mise en œuvre des nouveaux contrats de ville, dans un contexte particulier où la prévention de la radicalisation et la promotion des valeurs républicaines s’est qui plus est imposé aux élus de banlieues.

Il lui reviendra sans doute de porter, avec Patrick Kanner, le projet de loi attendu « égalité et citoyenneté » articulé autour du logement, mais abordant aussi l’insertion professionnelle comme la médiation sociale, dont l’examen était prévu jusqu’ici en mars ou avril pour une adoption définitive avant l’été.

En entrant dans le gouvernement, elle devrait laisser son fauteuil de députée à son suppléant, Renaud Gaucquelin, ex-président de l’association des maires « Villes et banlieues ». La nouvelle secrétaire d’Etat à la Ville a également annoncé son intention de se mettre « en conformité avec la pratique » et de laisser provisoirement la place de maire de Vaulx-en-Velin à l’un de ses adjoints.

Quand la maire de Vaulx-en-Velin exposait ses idées…

Dans un entretien daté d’avril 2015 à « Lyon capitale », Hélène Geoffroy exposait à grands traits ses idées concernant la politique de la ville. Verbatim :

  • « À Vaulx-en-Velin, nous sommes dans une période charnière pour ce qui est de la politique de la ville. Elle a été menée de manière intensive ces dernières années. La rénovation urbaine a bien démarré, mais il faut maintenant travailler sur l’humain. Beaucoup de bâtiments ont été rénovés, mais nous devons mettre l’accent sur l’éducation et l’emploi. Dans les quartiers difficiles, nous avons 40 % de chômage ! »
  • « Ma ville est en zone de sécurité prioritaire et je vois que le travail porte ses fruits. La délinquance a baissé de 7 % l’an dernier. Mais il reste le sujet des incivilités, de la tranquillité publique. Il s’agit essentiellement de régler la question de l’occupation des espaces publics par des jeunes qui peuvent trafiquer ou être simplement désœuvrés.
    Les habitants sont en attente de plus de policiers. J’ai réclamé à la police de faire plus de rondes, même si le rapport entre les jeunes et la police reste problématique. Dans les banlieues, je note une forme de tétanie vis-à-vis de la jeunesse. Il faut s’avouer les choses : on n’ose plus rien dire à ces jeunes car, d’une certaine façon, on en a peur. Il faut leur refaire confiance. Nous devons cesser de les voir comme un problème ».
  • « Il faut remettre de la République. À Vaulx-en-Velin, l’État ne venait plus aux cérémonies officielles. J’ai demandé à ce qu’il revienne. J’ai fait écrire la devise nationale sur les écoles. La République, c’est affirmer que nous faisons nation commune. La politique de la ville ne s’est pas attaquée à la question de notre avenir commun. Ça a l’air de rien mais les commémorations font partie de l’histoire de notre pays et nous l’avons inscrit dans notre contrat de ville. »
  • « J’ai des désaccords avec ce que la gauche a pu faire. La politique des grands frères, par exemple, nous a fait du mal. Nous avons placé les quartiers dans une position victimaire où l’on se parlait entre soi. Une forme d’enfermement s’est installée.
    Vous parlez beaucoup des jeunes qui n’étaient pas Charlie, mais pas de ceux qui l’étaient. Il y en a eu ! J’aimerais savoir comment ont été identifiés les jeunes de banlieue dans les manifestations. Cessons de dire que la banlieue n’a pas été solidaire. Quand je discute avec les lycéens, ils me disent qu’ils ont envie d’aller plus loin. Ils s’interrogent sur la liberté d’expression, sur ce que ça veut dire d’être pleinement français quand on a des histoires personnelles différentes ».
  • « J’ai entendu des acteurs de la politique de la ville dire d’une jeune musulmane qu’il ne servait à rien de lui trouver un emploi puisqu’elle allait se marier et donc arrêter de travailler. Je n’accepte pas ce relativisme culturel, qui est une dérive.
    Le contrat républicain doit aussi se pencher sur l’accès au monde du travail. Quand on habite Vaulx-en-Velin, il est plus difficile de trouver un emploi.
    La laïcité est un fondement du vivre-ensemble, mais elle doit revêtir un caractère opérationnel. On entend souvent les discours vibrants, mais les acteurs sont démunis sur le terrain. On dit aux gens “soyez laïcs”, mais, concrètement, dans les centres sociaux, les écoles, que dit-on, que mange-t-on ? Concrètement, comment fait-on ? »

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Politique de la ville : les premiers pas de la nouvelle secrétaire d’Etat, Hélène Geoffroy

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X