Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Emprunts toxiques

La Cour des comptes tacle la stratégie de désensibilisation de Dexia et de la Sfil

Publié le 12/02/2016 • Par Fabienne Proux • dans : Actu experts finances

Ceramic piggy bank with painting
Fotolia michaklootwijk
Dans son rapport public annuel, la Cour des comptes consacre une quarantaine de pages au bilan de la gestion extinctive de Dexia. Outre les risques de recapitalisation par l’Etat, les magistrats sont très réservés sur la façon dont sont menées les opérations de désensibilisation des emprunts structurés des collectivités locales.

Les constats des magistrats de la rue Cambon ne sont pas très rassurants pour les finances publiques françaises, ce qui corroborent les doutes et inquiétudes exprimés par les députés lors de l’audition des dirigeants de Dexia et de la Sfil en janvier. Outre les regrets concernant les « timides avancées » sur l’encadrement des rémunérations des dirigeants et la possibilité de mettre en jeu leur responsabilité en cas de sinistre majeur, ils émettent de sérieuses réserves sur la façon dont sont menées, d’une part, l’extinction de Dexia et, d’autre part, la désensibilisation des emprunts structurés qui reste « un exercice long et encore incertain ».

À lire aussi - Premium

Valérie Rabault : « Les emprunts toxiques ne sont pas soldés, mais juste confinés »

La Cour des comptes souligne que les objectifs établis en 2013 lors du lancement du dispositif d’extinction ne sont que « partiellement atteints » et que le contexte conjoncturel pourrait compromettre un retour à l’équilibre en 2018 ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cour des comptes tacle la stratégie de désensibilisation de Dexia et de la Sfil

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X