Déchets

Tri des recyclables : l’apport volontaire tiendra-t-il le haut du pavé ?

| Mis à jour le 13/07/2016
Par
tripapier1

Ecofolio

Les éco-organismes ne l’affirment pas de façon univoque mais le message revient régulièrement : la récupération en bornes d’apport volontaire sur la voie publique peut fournir des performances similaires à la desserte au porte-à-porte - et à moindre coût. Sur le nombre de flux à trier, il se pourrait aussi qu’évolue la règle dominante de la collecte en mélange des emballages et des papiers. Des options à étudier « au cas par cas » pour optimiser la collecte et le tri. Peu à peu, les acteurs affinent leurs réponses.

Tout retour en arrière sur les modalités de collecte sera très difficile à faire passer auprès des administrés, mettent en garde les élus locaux. Pourtant, une vingtaine d’années après l’introduction de la collecte sélective des emballages et des papiers, les méthodes d’antan suscitent un regain d’intérêt marqué.

Concernant le mode de collecte, l’apport volontaire, délaissé au profit du porte-à-porte, jugé plus confortable pour l’usager, est aujourd’hui paré de nouvelles vertus. Economiques d’abord : il s’avère 25 % moins coûteux que le ramassage en pied d’immeuble, selon l’étude prospective de l’Ademe de mai 2014.

Concernant les seuls papiers, « les coûts complets de traitement de papiers triés séparément à la source sont quatre fois inférieurs à ceux des volumes mélangés à des emballages », relève la Cour des comptes dans le chapitre dédié aux éco-organismes de son récent rapport annuel.

Un service soigné

Pour être également performante en termes de captage, cette solution doit être à haut niveau de service : densité du réseau de bornes (au moins 1 pour 500 habitants), propreté du site, intégration urbaine (conteneurs enterrés, libérant de l’espace dans les immeubles et du temps de travail pour leur gestionnaire). Lorsque l’apport volontaire de proximité concerne tous les flux (recyclables et ordures ménagères résiduelles, OMR), il conduit à « des performances très proches du porte-à-porte », selon l’étude de ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP