En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Mutualisations

Schémas de mutualisation : les intercommunalités ont mis le turbo

Publié le • Par • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Fotolia_73099109_XS © Fotolia fotomek

L’Assemblée des communautés de France (ADCF) et la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG) ont présenté, vendredi 5 février 2016 lors d’un colloque sur le thème « Recomposition du bloc local et ressources humaines », une récente enquête sur l’état d’avancement des schémas de mutualisation, qui devaient en théorie être adopté avant le 31 décembre dernier.

 

Les intercommunalités sont plutôt bonnes élèves. 52 % des communautés répondantes ont adopté leur schéma de mutualisation dans les temps, soit avant la date butoir du 31 décembre 2015, selon une enquête menée en décembre par l’ADCF. « Seuls 14 % n’ont engagé aucune démarche. Beaucoup attendaient la loi « Notre » et les nouveaux périmètres », a expliqué Cindy Laborie, chargée de mission à la FNCDG.

« La mutualisation connaît ces dernières années une nouvelle étape », a également souligné Floriane Boulay, responsable des affaires juridiques et institutionnelles à l’ADCF, citant notamment la création d’observatoires financiers et fiscaux, et la mise en place de pools de remplacement, par de plus en plus d’intercommunalités.

Les deux spécialistes ont en outre exposé les obstacles que peuvent rencontrer les collectivités dans leur démarche d’élaboration des « schémas de mutu ». « Il peut notamment être compliqué de réaliser la cartographie des emplois et des compétences ; les données sont parfois très difficilement transmises par les communes », a insisté Floriane Boulay.

Nécessaire sérénité

Cette étape de cartographie est « devenue incontournable et présente l’avantage de mieux faire apparaître les lignes managériales », a expliqué Cindy Laborie, qui a insisté, enfin, sur l’inquiétude des agents concernant les pertes de salaires, leur lieu de travail, l’organisation du travail, etc., avec la montée en charge de la mutualisation. « On n’aborde jamais bien une réforme quand les personnels sont inquiets », a également indiqué Françoise Descamps-Crosnier, qui a appelé à une « nécessaire sérénité » pour la mise en place de la réforme territoriale.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Fonction publiqueIntercommunalité

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.