Interview

« Les élus se sont emparés de la question du patrimoine »

Par
Nathalie Bonnevide, architecte programmiste, directrice de Filigrane programmation

Nathalie Bonnevide, architecte programmiste, directrice de Filigrane programmation

Patricia Marais / La Gazette

Si les collectivités territoriales ne connaissent que partiellement leur patrimoine immobilier, le contexte budgétaire actuel semble en passe de changer la donne. C’est ce qu’affirme Nathalie Bonnevide, directrice de Filigrane programmation, qui assiste les collectivités pour des missions de programmation architecturale et urbaine, ainsi que de gestion stratégique de leur patrimoine. De réelles marges de manœuvre existent, notamment sur le patrimoine scolaire. Mais tous les obstacles - techniques comme politiques - ne sont pas encore levés.

cet article fait partie du dossier

Comment convertir votre patrimoine immobilier en atout financier

Les collectivités connaissent-elles suffisamment leur patrimoine ?

En fait, leur connaissance est encore fragmentée entre les différents services. Les directions techniques ont en général une bonne connaissance de leurs bâtiments sur le plan de la réponse aux normes et de l’entretien-maintenance, mais elles n’en ont pas toujours analysé la domanialité, qui est plutôt connue des services de l’urbanisme. La valeur financière est bien souvent dans l’opacité la plus totale, tandis que la connaissance de la consommation d’énergie et des coûts de fonctionnement de chaque bâtiment est trop souvent absente ou partielle.

Ce qui manque, en réalité, c’est le croisement de ces différentes données – souvent incomplètes – pour déterminer avec précision l’état, l’occupation, le coût d’entretien et la valeur des locaux pour, in fine, initier une réflexion stratégique. Il y a donc une double marge de progression : sur la connaissance de l’existant, puis sur le développement d’une action ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

1  |  réagir

13/02/2016 10h00 - Henri Tanson

De la vertu de l’austérité…
Meilleure gestion, rationnelle, du patrimoine immobilier : très bien.
Le mauvais côté de l’austérité, des baisses de dotations, ce sera l’obligation à terme, pour les collectivités territoriales, de se séparer d’une grande partie de leur patrimoine immobilier. C’est une réserve financière tentante.
D’ailleurs, à une autre échelle, les Grecs ont joué ce jeux-là; sont-ils pour autant sortis d’affaires ?…
La vraie solution serait de changer de voie : le plan B. Ce peut-être la défense de notre économie de toutes les attaques déloyales, par exemple.
Pour commencer; histoire de relancer notre productivité et notre production, de protéger nos emplois, et de garder nos entreprises… Il faut juste le vouloir.
Je dis ça…

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP