En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

1

Commentaire

Réagir

Interview

« Les emprunts toxiques ne sont pas soldés, mais juste confinés »

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

1

Commentaire

Réagir

© D.R.

Valérie Rabault, député socialiste, rapporteure du budget et membre de la commission des finances de l’Assemblée nationale, est sortie plus inquiète des auditions des patrons de la Sfil et de Dexia SA qu’en y entrant. Elle a pourtant posé des questions très précises, auxquelles elle entend bien, désormais, obtenir des réponses par écrit. Un bras de fer s’engage, au profit du contribuable.

Vous avez assisté aux auditions de Robert de Metz président du conseil d’administration de Dexia SA et de Philippe Mills PDG de la Sfil par la commission des finances de l’Assemblée nationale en janvier dernier. Avez-vous été convaincue par leurs réponses ?

Non et je suis inquiète parce que je voudrais qu’on appelle les choses par leurs noms. Quand on parle de désensibilisation, il faudrait comprendre que les emprunts toxiques sont soldés. Or, ce n’est pas du tout le cas. Lors de ces auditions, j’ai compris qu’ils étaient juste confinés dans un sarcophage, un peu comme un combustible nucléaire usagé.

Quelles réponses attendiez-vous ?

En tant que parlementaires, nous voulons savoir combien cette opération coûte réellement au contribuable et quel est son risque. Je rappelle que l’Etat, a apporté 37 milliards d’euros de garantie et 6 milliards de capital à Dexia SA. La question est de savoir si nous allons récupérer ces 6 milliards, s’il y a un risque de les voir absorbés par des pertes, si ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DetteEmprunts toxiquesFinances localesFinances publiques

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)