Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Apprendre à détecter le gaspillage, les abus sociaux et la corruption !

Publié le 10/02/2016 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Hand is putting money into Jacket
Edler von Rabenstein - Fotolia
Des conseillers municipaux du Var ont mis en place une formation afin d'aider les élus locaux à utiliser l'information financière et à identifier abus et corruption.

La Commission européenne a évalué, en 2014, à 120 milliards d’euros le coût de la corruption dans les 28 pays de l’Union et à près de 10 milliards en France(1). « Il faudrait ajouter le gaspillage », prévient Erik Tamburi, élu d’opposition à Six-Fours-les-Plages (35 000 hab., Var) depuis vingt ans, qui a fait de la chasse au gaspillage de l’argent public son cheval de bataille.
Olivier Thomas, conseiller municipal d’opposition de Sanary-sur-Mer (16 000 hab., Var), depuis 2008, et enseignant en droit fiscal, a créé, avec Erik Tamburi, une formation « contre le gaspillage, les abus financiers et la corruption ».

« Notre objectif n’est pas de faire la morale, mais de rechercher l’efficacité financière en formant des lanceurs d’alerte », précise ce dernier. Ayant constaté et dénoncé devant les tribunaux des irrégularités dans la gestion de leurs communes (embauches abusives, avantages en nature, absence de mise en concurrence lors de marchés ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Références

  • Objectif : apprendre les techniques de dépistage des prises illégales d'intérêt, des abus de confiance, des avantages injustifiés dans les marchés publics, de détournement de biens et de fonds publics.
  • Durée : une journée.
  • Coût : entre 300 et 500 euros.
  • Contact : Association élus locaux au service des contribuables, 07.86.84.76.34, eriktamburi@hotmail.com.
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Apprendre à détecter le gaspillage, les abus sociaux et la corruption !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X