Baromètre

Les habitants des grandes villes françaises très satisfaits de leur qualité de vie

Par
Rennes centre-ville

Le centre-ville de Rennes

Flickr CC by Nicolas Vollmer

Rennes est la ville française la mieux classée dans une vaste enquête d’opinion européenne sur le « bien vivre dans sa ville ». Plus de 80 cités ont été sondées, sur de nombreux aspects de la vie urbaine.

Paris et le Grand Paris, Lille, Bordeaux, Rennes, Strasbourg et Marseille ont participé à une grande enquête d’opinion orchestrée par la Commission européenne sur la « Perception de la qualité de la vie dans les villes européennes ». Une enquête menée dans 79 villes européennes (83 avec les « Grands » Paris, Lisbonne, Athènes et Manchester) auprès de plus de 40 000 personnes, qui mesure la satisfaction des citadins sur des aspects comme le logement, les transports publics, les opportunités professionnelles, le sentiment de sécurité, l’environnement, etc.

Souvent plus de 80%

Si Rennes se hisse régulièrement dans le haut du tableau, Marseille se retrouve à plusieurs reprises dans le peloton de queue européen.
Ce qui ne doit pas faire oublier un bon score général : à part six villes européennes, toutes – Marseille y compris – affichent un taux de satisfaction général sur le « vivre dans ma ville » d’au moins 80%.
Au classement général, ce sont Zürich, Oslo et Belfast qui occupent les trois premières places(1). Rennes est la première ville française à apparaître dans le tableau, à la 28ème place. Marseille la dernière… à une 77ème place qui la situe dans le tout bas du classement. Mais avec un taux de satisfaction de 80%.

baromètre UE qualité de vie villes européennes 2015 appréciation générale

baromètre UE qualité de vie villes européennes 2015 détail par ville
baromètre UE qualité de vie villes européennes 2015 détail par ville

Logement : peut mieux faire

Disons le tout net : ce n’est pas sur le critère « bien se loger à un prix raisonnable » que les villes françaises se distinguent dans ce classement européen. Par rapport à leurs consœurs, les villes françaises sont généralement dans la seconde moitié du tableau (2). Et les habitants de Paris et du Grand Paris sont seulement 4% et 7% à estimer qu’il est possible de se loger bien pour pas trop cher. Effet capitale ? Bien sûr, mais pas seulement : sur l’ensemble des capitales testées, Paris est bonne dernière (3).
Par contre, de toutes les villes reprises dans l’enquête, la capitale française obtient le meilleur score pour ce qui est de l’utilisation des transports en commun : 80% des sondés disent y recourir quotidiennement (4).

Une bonne confiance dans l’administration

Ici, les villes françaises se distinguent. Rennes, Paris et Bordeaux figurent dans le top 12 des villes où les habitants répondent le plus favorablement sur la confiance accordée à l’administration publique(5). Les proportions sont un peu moindres quand on les interroge sur l’efficacité des services, mais Strasbourg et Rennes restent dans le haut du classement sur les deux questions, avec Strasbourg qui occupe même une 10ème place européenne sur le critère efficacité(6).

La présence d’étrangers : une bonne chose

Dans les six villes françaises, une majorité des sondés ont répondu que la présence d’étrangers dans leur cité était une bonne chose. Mais on va de 78% de oui à Paris, à seulement 55% à Marseille(7). Une proportion d’opinions favorables qui a, en outre, tendance à diminuer par rapport aux mêmes enquêtes menées en 2012 et 2009.
Sur le classement européen de ce critère, seul Paris figure parmi la première moitié du tableau, à la 31ème place(8). Et Marseille se classe dans les 15 villes qui obtiennent le moins de réponses positives à la question. Lille ne la devance que de deux places.

Sentiment de sécurité

La plupart des villes françaises sondées se trouvent aussi dans la moitié inférieure du classement européen pour ce qui est du sentiment de sécurité des habitants(9). Mais avec des chiffres qui ne sont pas forcément mauvais. Ainsi, à Bordeaux, 85% des personnes ont dit se sentir en sécurité dans leur ville. Strasbourg et Rennes arrivent à 76%(10).
A Marseille par contre, moins d’un sondé sur deux – 48% – dit se sentir en sécurité. S’il faut y voir une note positive, c’est que cela constitue malgré tout un progrès par rapport aux 32% d’il y a quatre ans. La cité phocéenne figure dans les 10 villes de bas de classement sur ce critère.

Les défis pour l’avenir

Pour Bordeaux, Lille, Marseille et Strasbourg, c’est l’emploi qui est perçu comme le défi le plus important de la ville. Il est suivi par la sécurité à Marseille et Paris. A Rennes, c’est l’éducation et la formation qui sont citées en premier lieu (on retrouve aussi ce critère dans le top trois de l’ensemble des villes françaises). Pour Paris, c’est le logement, et pour le Grand Paris la qualité de l’air(11).

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP