Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Un traitement de choc à l’étude pour le département du Gard

Publié le 03/02/2016 • Par Jean Lelong • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

Le pont du Gard
Le pont du Gard Tiberio Frascari CC by Flickr
Le conseil départemental du Gard engage une révision de ses politiques à la lumière de trois audits portant respectivement sur les finances, l’organisation et le parc immobilier. Des « mesures drastiques » sont préconisées pour éviter un emballement de la dette. Ces études nourriront le débat d’orientation budgétaire prévu le 12 février 2016.

Le département du Gard est confronté à une double évolution qui menace son équilibre financier : la dynamique des allocations individuelles de solidarité, qui entraîne une forte croissance du reste à charge (50 millions d’euros supplémentaires prévus entre 2015 et 2020) et la baisse des dotations de l’Etat, qui se traduit par une perte de recettes de 32 millions d’euros entre 2015 et 2017 (10,6 millions d’euros par an).

Cet effet de ciseaux, que connaissent d’autres départements français, vient aggraver ici une situation déjà tendue. A tel point que le Gard figure parmi les dix départements français éligibles au fonds d’urgence aux départements en difficulté institué fin 2015 dans le cadre de la loi de finances rectificative.

Quatre indicateurs, pointés par un audit financier réalisé par le cabinet Ressources consultants finances, résument la situation du département :

  • le niveau élevé des dépenses d’aide sociale par habitant (668 euros dans le Gard contre 559 euros dans la moyenne des ...
Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un traitement de choc à l’étude pour le département du Gard

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X