En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Dépenses de personnel

La maîtrise de l’avancement, une idée qui fait son chemin

Publié le • Par • dans : Actu experts finances

0

Commentaire

Réagir

finances © D.R.

Certains collectivités locales choisissent d'agir finement sur les avancements de grade et d'échelon pour limiter l'inflation des dépenses de personnel.

Des collectivités invoquent des hausses incompressibles de la masse salariale liées au glissement vieillesse-technicité (GVT) résultant des avancements de grade et d’échelon. Le GVT représente 1 à 3 % de la masse salariale et « son évolution moyenne annuelle à effectif constant est de 1,5 à 2 % », selon Christophe Michelet, directeur de Partenaires finances locales.

L’avancement est fonction du grade à l’intérieur du cadre d’emplois et de l’échelon dans le grade. En matière de grade, il n’y a pas d’obligation de la collectivité à promouvoir, mais, depuis la loi du 19 février 2007 relative à la FPT, l’assemblée délibérante, après avis du comité technique paritaire, fixe le ratio maximum de fonctionnaires pouvant être promus à un grade d’avancement, parmi les promouvables. Celui-ci atteint souvent 100 %, et va à l’encontre de l’esprit de l’article 79 de la loi du 26 janvier 1984 qui prévoit un avancement par appréciation de la valeur ou de l’expérience des agents. A Béthune (850 agents ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Finances localesManagement fonction publique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)