Aménagement du territoire

Dialogue environnemental : « Il faut faire un effort de transmission de l’information »

| Mis à jour le 03/02/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

Orchis75 - CC by SA Wikimedia

Expression favorite en 2015, le dialogue environnemental fait l’objet d’une proposition de loi à l’initiative de Sabine Buis, députée SRC de l’Ardèche. Ce texte, encore en cours d’arbitrage interne, s’inscrit dans la volonté gouvernementale de permettre une participation citoyenne en amont des projets d’aménagement du territoire. Explications avec Sabine Buis.

Pourquoi cette proposition de loi ?

Ce texte vise à renforcer le dialogue environnemental. Aujourd’hui le dialogue n’existe pas ou existe sous une forme inadaptée. Or, nos projets d’aménagement du territoire méritent mieux que d’être bloqués et sources de conflits. Il faut repenser le débat en termes d’équilibre entre la défense de l’environnement et les projets d’aménagement. Il est possible de parler de tout, c’est même la finalité du débat.

En quoi les procédures actuelles sont inadaptées ?

Tout d’abord, les procédures sont inadaptées car le dialogue n’est pas organisé au bon moment. Il faut par exemple laisser place à plus de co-construction dans les projets, laisser la possibilité aux citoyens de proposer des projets alternatifs. Il ne faut pas se priver des compétences détenues par les citoyens.

De plus, les bonnes informations ne sont pas transmises. Il faut faire un effort de transmission de l’information pour que celle-ci soit complète pour les citoyens, mais aussi pour que les élus locaux puissent décider en toute connaissance de cause. Ces derniers ont très bien intégré qu’il fallait changer la manière d’exercer leur pouvoir. Il faut maintenant leur en donner les moyens.

Les aménageurs privés se cachent souvent derrière le secret industriel et commercial pour ne pas divulguer l’information aux citoyens pourtant nécessaire au débat. Faut-il  réviser le droit commercial ?

Le secret industriel et commercial est une fausse excuse. Il est compatible avec la transparence de l’information. Et c’est justement cette transparence du dialogue qu’il faut garantir dans la loi.

Comment motiver les citoyens à participer davantage aux réunions publiques ?

Si le dialogue est fait au tout début du projet et non plus au moment de l’enquête publique, c’est-à-dire là où tout est déjà ficelé, les citoyens seront motivés pour participer.

Il faut également prévoir d’autres formes organisationnelles du débat. Par exemple, caler les réunions publiques à d’autres moments de la journée.

Enfin, il faut donner aux citoyens la garantie que le débat n’est plus biaisé, qu’on a changé d’époque : le débat comme une simple acceptation est fini.

 

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Eau potable : remplacer et rénover les réseaux

    Le remplacement et la rénovation des réseaux d’eau potable sont au cœur de la gestion patrimoniale. C’est une condition nécessaire pour maintenir la performance et la qualité du service public. L’objet de cette fiche est d’en rappeler les enjeux et de ...

  • Éoliennes : les communes vont enfin avoir leur part du gâteau fiscal

    Dix propositions ont été présentées le 18 janvier 2018 par le groupe de travail sur l'éolien lancé par le secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu. Parmi les principales, l'assurance que les communes d'implantation des ...

  • A Tours, la réforme du stationnement sur une voie de garage

    Deux semaines après sa mise en route, la réforme du stationnement à Tours est déjà au point mort : face à la grogne des usagers et des commerçants, le maire Christophe Bouchet a décidé de suspendre le nouveau système, victime de multiples dysfonctionnements. ...

  • Comment reconnaître et prévenir les risques psychosociaux

    Les collectivités locales et leurs établissements publics doivent de plus en plus prendre en considération, dans leur politique managériale, la problématique de la gestion des risques psychosociaux. Pour ce faire, il apparaît important d’identifier et de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X