Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Armement : les maires de Villes de France appellent à la prudence

Publié le 19/01/2016 • Par Hervé Jouanneau Jean-Baptiste Forray • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Cayeux Baroin
Villes de France
La présidente de Villes de France (ex-Fédération des villes moyennes) et sénatrice- maire (LR) de Beauvais, Caroline Cayeux, a profité d'une cérémonie de voeux le 19 janvier pour clarifier la responsabilité des collectivités locales en matière de sécurité publique et appeler à la prudence sur l'armement des policiers municipaux. Un sujet sensible également évoqué par le président de l'Association des maires de France, François Baroin.

Prudence sur l’évolution des polices municipales et sur leur armement !

Tel est en substance l’appel lancé par la présidente de l’association « Villes de France » (ex-Fédération des villes moyennes), Caroline Cayeux, lors d’une cérémonie de voeux organisée le 19 janvier au Sénat.

« Responsables de la tranquillité publique, nous continuons aujourd’hui de penser qu’il faut éviter le mélange des genres, indique l’association dans un communiqué relatant la cérémonie. La responsabilité de la « sécurité publique » et de « l’ordre public » doit rester à l’État, puisqu’il s’agit d’une compétence régalienne ».

« Depuis les attentats, émerge ici ou là, la question de la généralisation de l’armement des policiers municipaux, poursuit Villes de France. Sur cette question sensible, nous voulons éviter tout débat précipité qui serait dicté par l’émotion, malgré l’inquiétude légitime des forces de l’ordre. En dépit du ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Armement : les maires de Villes de France appellent à la prudence

Votre e-mail ne sera pas publié

COCKER

27/01/2016 10h18

il est vrai que la vie d’un agent de police municipale vaut moins que celle d’un citoyen lambda,
« une victoire de la démocratie » pouvions nous lire lors du référendum sur l’armement à Beauvais où la population avait répondu  » massivement par la négative ». il conviendrait de réapprendre à compter: 66% de 6200 votants cela ne fait pas la moitié de la population (52000 habitants) ou même la moitié des inscrits sur la liste électorale (34000 personnes).
Mme la sénatrice, commencez par vous demander si les gardiens de la paix, les gendarmes accepteraient de patrouiller dans les quartier, travailler la nuit, intervenir sur des différents familiaux, les nuisances sonores, les personnes en ivresse, les chiens dangereux , interpeller un individu après un vol, ou même de sortir de leur caserne sans armement. Ces missions confiées aux agents de PM ne sont plus, malheureusement, si différentes de celles confiées aux forces de l’état et en particulier dans les agglomérations.
De plus de plus en plus de citoyen contactent directement les services de police municipale car les forces de l’état ne peuvent plus faire face et ou les délais d’intervention dépassent fréquemment les 30 à 40 minutes!!
Mesdames, Messieurs les élu(e)s si vous ne souhaitez pas d’évolution de la police municipale, arrêtez de décentraliser, arrêter de demander à vos employé (e)s de mairie APJA d’intervenir partout et quasiment en toute circonstance pour calmer les demandes toujours plus présentes de votre électorats..

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X