Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Santé

La salle de shoot permettra « d’accompagner les toxicomanes vers la sortie de l’addiction »

Publié le 25/01/2016 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

seringue
Alpha du centaure - Flickr
Un mois après son adoption parlementaire, le Conseil constitutionnel a validé le 21 janvier en grande partie la loi de modernisation de notre système de santé, qui prévoit notamment l’ouverture expérimentale, en concertation avec les maires, de plusieurs salles de consommation à moindre risque destinées aux usagers de drogues. Dans un entretien au Club prévention sécurité, Alexandre Feltz, adjoint au maire de Strasbourg chargé de la santé publique, dresse les contours de ce dispositif novateur qui ouvrira ses portes dans la capitale alsacienne à l'automne 2016.

Pourquoi la ville de Strasbourg a-t-elle décidé d’ouvrir une salle de consommation à moindre risque (SCMR) ?

Avec le maire de Strasbourg, Roland Ries, qui s’est engagé dès 2011 pour l’ouverture de ce type de salle lorsque la législation le permettrait, nous considérons que les toxicomanes sont d’abord des personnes malades.

Cette structure est un nouvel outil de santé publique et son ouverture prochaine en octobre 2016 est tout sauf une surprise, puisqu’elle est inscrite dans le contrat local de santé de Strasbourg signé en juin 2015 par 14 acteurs institutionnels.

Les clivages politiques n’ont-ils pas menacé l’ouverture de cette « salle de shoot » ?

 

Après un débat apaisé au conseil municipal en décembre dernier, une très large majorité d’élus strasbourgeois, toutes tendances politiques confondues, a voté favorablement pour ce projet.

Nous entrons à présent directement dans le concret avec la rénovation d’un bâtiment sur le site de l’Hôpital civil de ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La salle de shoot permettra « d’accompagner les toxicomanes vers la sortie de l’addiction »

Votre e-mail ne sera pas publié

viscaya

28/01/2016 09h21

En tant que usagère de produits, je n’ai pas besoin de salle de shoot, car déjà 39 ans de shoot, et j’arrive à me fixer proprement..mais je suis ok pr les salles de shoot, d’i sa me amener les usagers à arrêté ou diminuer leur conso..bon courage

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X