En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

2

Commentaires

Réagir

Rémunérations

Le ministère de la Fonction publique lance la présentation des nouvelles grilles indiciaires de l’Etat

Publié le • Par • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

2

Commentaires

Réagir

marylise lebranchu © PATRICIA MARAIS

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a commencé à élaborer certains projets de grilles indiciaires liés à la mise en œuvre du protocole PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations). Ces derniers ont été présentés lors d’une réunion avec les organisations syndicales le 11 janvier 2016.

 

Les syndicats se disent déçus, après une réunion de présentation des projets de grilles et de décret pour la catégorie B, la catégorie C et la catégorie A paramédical et social qui s’est tenue le 11 janvier 2016.

« Les grilles transmises sont totalement insuffisantes. Elles relèvent d’une simple transcription du protocole, et pas d’une amélioration de la grille paramédicale », relève dans un communiqué la CGT, qui n’a pas signé le protocole PPCR, à l’origine de la présentation de ces nouvelles grilles.

Inacceptable « petit A »

Pour les agents concernés (infirmiers, assistants sociaux, etc.), les organisations syndicales plaident depuis longtemps pour l’application de la grille A type et non d’un « petit A ».

Le syndicat évoque un retour en arrière. « Les grilles élaborées sont une pure transcription de l’évolution générale des grilles dans le cadre de PPCR, soit 15 points en moyenne pour les B et 20 points pour les A. La problématique du petit A reste exactement la même qu’aujourd’hui et la différence avec les grilles-type de la catégorie A est aussi inacceptable. »

Application minimale

Toutes les grilles indiciaires se rapportant à la filière médico-sociale présentées correspondent à une « application minimale » du protocole PPCR ; elles ne représentent pas une véritable reconnaissance de diplômes de ces agents. « Pour se justifier, l’administration se réfugie dans le contenu du protocole PPCR qui prévoit que « les fonctionnaires relevant de la filière sociale, dans les trois versants, bénéficieront d’une revalorisation, à compter de 2018, en reconnaissance de leur diplôme au niveau licence et du niveau des missions exercées… », déplore aussi la FA-FP dans un communiqué.

« Les corps et cadres d’emplois infirmiers de catégorie A de la territoriale et de l’Etat comporteront toujours trois grades, la disparition du premier grade n’étant prévue qu’en 2022, ce qui est totalement anormal. Les discussions sur la revalorisation en A de la filière sociale et la réingénierie de la formation sont renvoyées à fin 2016 – début 2017. On ne sait pas sur quelle grille précise ces corps et cadres d’emplois seront placés, mais tout laisse à penser que ce seront les grilles des corps infirmiers (indice majoré 604 aujourd’hui et 627 en 2019) », estime encore la CGT.

La DGAFP a également présenté des grilles relatives aux catégories B et C. Pour la catégorie B, « la seule nouveauté est la décision d’appliquer la grille-type du B issue du NES à la totalité des corps et cadres d’emplois, sans plus aucune condition préalable de fusion de corps par exemple. Une disposition qui concerne pour l’essentiel l’Etat. »

La grille de la catégorie C, « légèrement raccourcie en C1 et déjà transmise aux syndicats, a été représentée. Le décret de reclassement s’appliquera au 1er janvier 2017 », note encore la CGT dans son compte-rendu.

Le syndicat indique en outre que pour l’Etat, une garantie de rémunération pour le passage de contractuel à titulaire est « enfin » prévue. La CGT explique avoir demandé que la date d’application soit celle de la publication du décret en 2016, et non le 1er janvier 2017, afin que cette garantie de rémunération s’applique aux titularisations qui seront prévues à la suite de la prolongation du plan Sauvadet programmée dans le projet de loi « déontologie ».

Textes en CSFPT

Les textes spécifiques à la FPT devraient être étudiés en Conseil sup’ lors de la séance plénière du 3 février. Une réunion préparatoire serait prévue dans l’intervalle.

 

Haut de page

Cet article est en relation avec

2

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

2 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. fafa87 13/02/2016, 14h21

    pour le grade d'agent de maitrise vous avez des infos

  2. 2. Catégorie B 26/01/2016, 21h07

    Et toujours pas de grrilles proposées pour les agents de maîtrise et agents de maîtrise principaux...?
    C'est un vrais malaise..Syndicats et gouvernement un effort SVP.
    MERCI

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.