Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Baromètre des territoriaux

Faut-il maintenir le statut à vie des fonctionnaires ?

Publié le 30/11/2015 • Par Agathe Vovard • dans : Dossiers d'actualité, France

BAROMETRE_290x193
Pascale Distel
Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : faut-il maintenir le statut à vie des fonctionnaires ?

Leçon n° 1 – Une adhésion relative

Tour à tour envié et – dernièrement, beaucoup plus souvent – remis en cause, le statut constitue une base fondamentale de la fonction publique à la française. Interrogés sur le maintien de ce droit, qui implique des devoirs et des obligations,les fonctionnaires disent « oui » à 68 %. Ce résultat n’est pas aussi élevé que l’on pourrait s’y attendre. Une preuve, sans doute, que les agents, tout en étant attachés à la fonction publique de carrière,ne sont pas arcboutés sur le statut à vie.

Leçon n° 2 – Un attachement en hausse

Les agents des collectivités semblent montrer un attachement grandissant pour le statut. Ils étaient 65 % en mars 2014, puis 67 % en mai 2014.Avec 68 % en octobre 2015, le taux de réponses en faveur du statut est donc en hausse. Serait-ce une réponse aux attaques contre des fonctionnaires, prétendus privilégiés, qui se multiplient ?

Leçon n° 3 – Une sentiment de danger ?

Avec les « recompositions territoriales » en cours, les agents se disent souvent inquiets quant à leur avenir. Selon le dernier baromètre RH Randstad (octobre 2015), les collectivités sont d’ailleurs plus nombreuses à affirmer que leurs effectifs vont baisser que celles qui prévoient de les augmenter. Or, c’est au sein de celles dont la disparition était annoncée ou qui se trouvent en plein processus de réorganisation que les territoriaux se montrent le plus attachés au statut. Dans les régions, 86 % des agents font part d’un tel attachement, contre 68 % en moyenne. Le « oui, il faut maintenir un statut à vie pour les fonctionnaires » obtient un résultat de 70 % auprès des agents départementaux. A l’inverse, dans les intercommunalités, appelées à se développer et peu remises en cause, le taux de réponses positives à la question est de 57 %, en deçà de la moyenne.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux interrogés sur internet, le 6 octobre 2015.

Cet article fait partie du Dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

Sommaire du dossier

  1. Faut-il rétablir le jour de carence ?
  2. Faut-il moduler les dotations selon des critères de bonne gestion ?
  3. Faut-il une nouvelle réforme territoriale ?
  4. Fonction publique : êtes-vous favorable à la fin des 35 heures ?
  5. Etat civil : le transfert des Pacs en mairie est-il une bonne chose ?
  6. Les policiers municipaux doivent-ils pouvoir procéder au contrôle d’identité ?
  7. Sécurité : faut-il autoriser les maires à accéder aux « fiches S » ?
  8. Finances locales : faut-il augmenter la péréquation ?
  9. Fonction publique territoriale : doit-on intégrer les primes dans le traitement des agents ?
  10. Fonction publique : le statut de lanceur d’alerte protège-t-il assez les agents ?
  11. Votre collectivité engage-t-elle une démarche d’open data ?
  12. Les loyers des logements sociaux sont-ils trop élevés ?
  13. Etes-vous pour limiter le cumul des mandats dans le temps ?
  14. Souhaitez-vous la création d’un poste de vice-premier ministre aux Territoires ?
  15. Faut-il étendre les prérogatives des policiers municipaux ?
  16. Les futures intercos seront-elles à taille humaine ?
  17. Etes-vous favorable à davantage de référendums locaux ?
  18. Faut-il obliger les jeunes médecins à s’installer dans les déserts médicaux ?
  19. Vous sentez-vous protégé en période de crise ?
  20. Faut-il supprimer les Ceser ?
  21. Faut-il encadrer par la loi le niveau de dépenses des collectivités ?
  22. Faut-il construire plus de logements sociaux ?
  23. François Hollande a-t-il eu raison de réduire de moitié la baisse des dotations au bloc communal ?
  24. Etes-vous favorables à des quotas de femmes dans l’encadrement dirigeant ?
  25. Envisagez-vous une mobilité dans une autre fonction publique ?
  26. Les collectivités doivent-elles ne remplacer qu’un agent sur deux partant à la retraite ?
  27. Le commissaire de police doit-il rendre des comptes au maire ?
  28. Déontologie : faut-il nommer un référent dans chaque collectivité ?
  29. Emploi : la territoriale fait-elle assez d’efforts d’intégration des personnes handicapées ?
  30. La réforme territoriale va-t-elle générer des économies ?
  31. Les formations du CNFPT sont-elles adaptées à vos besoins ?
  32. Le dialogue social dans votre collectivité est-il bon ?
  33. Faut-il réformer la dotation globale de fonctionnement ?
  34. Les services publics doivent-ils être accessibles sur mobile ?
  35. Etes-vous favorable au télétravail dans votre collectivité ?
  36. Les services publics en ligne sont-ils assez développés ?
  37. Votre collectivité accueille-t-elle assez de jeunes en service civique ?
  38. Les intercommunalités de plus de 50 communes vous semblent-elles viables ?
  39. Etes-vous favorables à la création d’un travail social pour les bénéficiaires du RSA ?
  40. Faut-il généraliser l’armement des policiers municipaux ?
  41. Faut-il réserver 10 % des places en crèche aux enfants des familles pauvres ?
  42. Faut-il augmenter la part de mérite dans la rémunération des agents ?
  43. Votre collectivité souffre-t-elle de la dégradation du contrôle de légalité ?
  44. Existe-t-il des gisements d’économies importants au sein des collectivités ?
  45. Faut-il diminuer le nombre de communes ?
  46. Faut-il plus de transparence dans l’attribution des logements sociaux ?
  47. Faut-il amplifier la péréquation horizontale ?
  48. Faut-il maintenir le statut à vie des fonctionnaires ?
  49. Etes-vous prêt à donner accès à vos données publiques ?
  50. Faut-il inscrire la laïcité dans le statut des fonctionnaires ?
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Faut-il maintenir le statut à vie des fonctionnaires ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Seb 29

29/01/2016 03h34

A vie?

Vous feriez mieux de parler de sécurité de l’emploi, terme plus cohérent, que d’emploi à vie. Je suis fonctionnaire territorial de catégorie C, j’ai 33 ans, et en vous lisant, j’ai l’impression que je vais mourir au travail!!!

PS: j’avoue que d’un point de vue journalistique, c’est bien plus racoleur…
Cordialement.

wendy83

05/04/2016 10h49

Le terme à vie est un peu « rédhibitoire », de ce fait il serait judicieux de dire que le statut du fonctionnaire est un statut particulier qui sécurise les agents au niveau de l’emploi.
Malgré le fait que ce privilège est de plus en plus mise en cause, j’avoue que je suis attachée à cette particularité.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement