En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Baromètre des territoriaux

Etes-vous prêt à donner accès à vos données publiques ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

0

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_290x193 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut. Cette semaine : êtes-vous prêt à donner accès à vos données publiques ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

Leçon n° 1 - Ce n’est pas gagné

Objet de pas moins de quatre projets de loi votés ou à venir – « Lemaire », « Valter », « Notre » et « macron » – renforçant les obligations d’ouverture des données publiques, l’open data est cependant loin d’avoir complètement fait son chemin dans les réflexes administratifs : un gros tiers des collectivités n’y sont pas prêtes. C’est particulièrement le cas des communes et des régions, puisque la moitié d’entre elles ont répondu par la négative, contre environ un quart des intercommunalités et des régions.

Leçon n° 2  - La taille ne compte pas…

On pourrait s’attendre à ce que les grandes collectivités soient davantage mûres pour l’ouverture. Il n’y a en fait pas de corrélation entre les deux données. Si 45 % des collectivités de moins de 5 000 habitants sont prêtes, ce chiffre tombe à 42 % pour la strate 10 000-50 000. Les réponses positives sont au plus haut dans la strate 50 000-100 000, avec 70 %, et au plus bas, 38 % et 39 % respectivement pour les plus de 100 000 habitants et la strate 5 000-10 000. Pourtant, la majorité va devoir franchir le pas puisque la loi « Notre » oblige les collectivités de plus de 3 500 habitants et leurs EPCI à libérer les données. Selon une étude du cabinet Markess (octobre 2015), 33 % des collectivités locales de plus de 30 000 habitants sont impliquées dans un projet d’open data.

Leçon n° 3 - … ni la catégorie

On ne note pas de différences fortes en fonction de la catégorie des agents : les « A » sont 52 % à se dire prêts, les « B », 41 % et les « C », 39 %. Ce sont les deux premières catégories qui sont principalement concernées par ce dossier. Notons aussi que les « C » sont seulement 20 % à ne pas se prononcer. On aurait pu penser que la notion d’accessibilité aux données, complexe et connue surtout des habitués du numérique, leur serait étrangère. Leurs collègues des catégories A et B sont près de 15 % à ne pas se prononcer.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux interrogés sur internet, le 6 octobre 2015.

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés NumériqueOpen data

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.