En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Edito

Les finances locales au secret !

Publié le • Par • dans : Billets finances

0

Commentaire

Réagir

6322992392_145185c395_z © Flickr CC by RestrictedData

Les conclusions de la commission d'enquête sur l'impact de la baisse des dotations ont été jetées aux oubliettes.

 

Le règlement de l’Assemblée nationale est clair : la décision de la commission d’enquête sur les conséquences de la baisse des dotations de rejeter le rapport du député Nicolas Sansu (Front de gauche, Cher) a pour corollaire de placer ce document sous le sceau du secret pendant 25 ans ! Conséquence : toute personne qui en divulguerait ou en publierait le contenu serait passible de sanctions pénales !

Une sévérité qui semble parfaitement disproportionnée au regard de l’intérêt, de la qualité et de l’ampleur des travaux réalisés pendant trois mois par cette commission qui a notamment mené une quarantaine d’auditions, interrogeant la plupart des acteurs concernés. On se demande surtout ce que les conclusions de ce rapport pourraient contenir de si dangereux ou sulfureux… d’autant que les vidéos de toutes ces auditions restent disponibles sur le site de l’Assemblée !

Le débat sur les finances locales mérite mieux que cette absurde procédure de mise au secret, a fortiori quand la transparence devient une exigence démocratique dans tant d’autres domaines. Il reste à espérer un geste de Claude Bartolone. Le président de l’Assemblée est en effet le seul à pouvoir autoriser la publication de ce document quitte à lui enlever sa qualité de rapport parlementaire. C’est tout ce qu’on souhaite pour cette année 2016 : un peu d’audace et de responsabilité.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DotationFinances locales

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.