En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Modernisation de l'action publique

La Journée Citoyenne : la méthode d’une action publique solidaire

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

Fotolia_72779562_XS © Fotolia

Alors que François Hollande vient d’annoncer l’élargissement du service civique pour les 15-25 ans, une petite commune de l’Est a trouvé, depuis 2008, sa formule pour recréer un lien social parfois distendu : La Journée Citoyenne. L’AMF appelle les communes à adopter massivement la même démarche.

 

Redonner un coup de jeune à la place du village, créer un jardin partagé ou nettoyer les espaces publics, en partageant le temps d’une journée des moments de convivialité entre habitants, c’est le pari que s’est lancé en 2008 le maire de la commune de Berrwiller près de Mulhouse. Un pari largement remporté puisque la Journée Citoyenne de Fabian Jordan (UDI) s’est depuis étendue à 200 communes et 45 départements.

Perpignan, Blois, Mulhouse, Saint-Brieuc ou encore Bordeaux ont déjà rejoint le mouvement.

Pour le lancement de la nouvelle édition, le 28 mai prochain, l’Association des Maires de France qui soutient la Journée Citoyenne espère lui donner une résonnance nationale. « Nous invitons toutes les communes à mettre en place cette expérimentation, a enjoint François Baroin, président de l’AMF et maire (UMP) de Troyes lors d’une conférence de presse donnée pour l’occasion, mardi 12 janvier. Il s’agit de réalisations concrètes qui améliorent véritablement les conditions de vie des concitoyens. » Si Troyes n’a pas encore rejoint le réseau, François Baroin promet que ce sera bientôt chose faite.

Citoyens, acteurs du bien commun

Pour réaliser les chantiers de plus ou moins grande envergure, les mairies se coordonnent avec les entreprises et associations du secteur, ensuite c’est aux habitants de se retrousser les manches. La Journée Citoyenne se veut avant tout un créateur de lien social et un moyen de redéfinir le rapport des habitants au bien commun, mais pas seulement.

En cette période de vaches maigres pour les communes, pourquoi ne pas promouvoir la solidarité sans bourse délier ? « Tout en recréant un dialogue entre les citoyens volontaires et les élus, la ville réalise aussi de belles économies, se félicite Fabian Jordan. Cela nous permet d’investir. » Une équation gagnante sur toute la ligne.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Citoyenneté et droits de l'hommeService public

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.