En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

2

Commentaires

Réagir

Sondage

Participez au baromètre 2016 de la démocratie locale numérique

Publié le • Par • dans : France

2

Commentaires

Réagir

Logo Barometre Décider ensemble © D.R.

Le think tank Décider ensemble, dédié à la décision partagée, en partenariat avec l’éditeur de logiciel OpenDataSoft et La Gazette des communes, lance le baromètre de la démocratie locale numérique. En répondant au questionnaire, vous aiderez à mieux cerner le potentiel d’Internet au service d’un renouveau de la politique dans les territoires.

 

Ouverture des données publiques, concertation des citoyens via des plates-formes en ligne… le numérique présente le potentiel pour régénérer la politique, en accroissant la transparence, les processus de construction des politiques publiques, etc. Au niveau international, on a vu émerger la notion d’open gov ou gouvernance ouverte. La France a ainsi adhéré à l’Open Gov Partnership (OGP), dont elle a pris la présidence, et présenté un plan d’action national. Par-delà les enjeux de soft power entre nations, comment ce mouvement se traduit-il dans les territoires ?

Pour tenter de répondre à ces questions, le think tank Décider ensemble, dédié à la décision partagée, en partenariat avec l’éditeur de logiciel OpenDataSoft et La Gazette des communes, lance le baromètre de la démocratie locale numérique, avec trois objectifs principaux :

  • Dresser le panorama des pratiques de démocratie locale dynamisée par le numérique dans les territoires (échelle ville, département, ou EPCI selon le cas) ;
  • Repérer les pratiques innovantes et les caractéristiques spécifiques de certains acteurs dans ce champ ;
  • Porter à la connaissance du public la nécessité de lier les données publiques et les outils numériques, et la participation citoyenne, et promouvoir cette dynamique auprès des décideurs publics et porteurs de projets.

Vous êtes invités à participer à ce questionnaire, n’hésitez pas non plus à le faire circuler : la richesse des enseignements sera d’autant plus forte que les répondants seront nombreux et variés. Vous avez jusqu’au 4 mars pour contribuer, les résultats seront dévoilés le 22 mars au Palais Bourbon, en présence du député Bertrand Pancher et d’un.e membre du Conseil national du numérique.

Accédez au baromètre

Haut de page

2

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Citoyenneté et droits de l'hommeDémocratie localeNumériqueOpen data

2 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. Henri Tanson 02/03/2016, 10h36

    Le but final de ce machin c'est de proposer une loi facilitant l'accès aux données publiques, mine d'or qui fait baver d'envie tout un secteur économique en mal de gros bénéfices... Vous n'imaginez le trésor que représente cette masse d'informations !
    On vous parle de démocraties locales, de pratiques innovantes mais c'est juste une affaire de gros sous.
    Ce n'est pas parce que c'est un député, Pancher, qui est derrière ce Think tank, que l'opération est forcément vertueuse.
    Et j'aimerais bien me tromper.
    Mais sur la page internet de cet organisme, il est clairement annoncé qu'il souhaite favoriser l'accès aux données publiques.
    Pourquoi pas. Mais on peut quand même se poser quelques questions, non ?
    Je dis ça...

  2. 2. Henri Tanson 01/03/2016, 18h58

    Le but final de ce machin c'est de proposer une loi facilitant l'accès aux données publiques, mine d'or qui fait baver d'envie tout un secteur économique en mal de gros bénéfices... Vous n'imaginez le trésor que représente cette masse d'informations !
    On vous parle de démocraties locales, de pratiques innovantes mais c'est juste une affaire de gros sous.
    Ce n'est pas parce que c'est un député, Pancher, qui est derrière ce Think tank, que l'opération est forcément vertueuse.
    Et j'aimerais bien me tromper.
    Mais sur la page internet de cet organisme, il est clairement annoncé qu'il souhaite favoriser l'accès aux données publiques.
    Pourquoi pas. Mais on peut quand même se poser quelques questions, non ?
    Je dis ça...

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.