Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand Paris

Ile-de-France : un historique de la Chiraquie en charge du Grand Paris

Publié le 06/01/2016 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Régions

Grand Paris
Flickr CC by Luke Ma
Figure de la Ville de Paris des années "Chirac", Didier Bariani (UDI) est le nouveau vice-président du conseil régional d’Ile-de-France en charge du Grand Paris.

Les équilibres, subtils, au sein de la nouvelle majorité du conseil régional d’Ile-de-France réservent bien des surprises… Pour piloter, au sein de l’exécutif, le dossier du Grand Paris, la présidente (LR) Valérie Pécresse a fait appel, le 18 décembre 2015, à un UDI sur le retour : Didier Bariani, 72 ans.

Ce radical valoisien aux racines corses fut le principal allié centriste de Jacques Chirac durant son règne à la Ville de Paris (1977-1995). Maire du XXème arrondissement, député, conseiller régional… : Didier Bariani a exercé une multitude de mandats.

Homme de réseau

Il a même siégé au gouvernement durant la première cohabitation (1986-1988) en tant que secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères. Cet homme de réseau, longtemps proche de François Bayrou, a, par ailleurs, présidé le Paris Football Club.

Au conseil régional d’Ile-de-France, la préoccupation première du nouveau vice-président sera la métropole du Grand Paris. Ce groupement urbain, qui a vu le jour au 1er janvier 2016, suscite l’ire de Valérie Pécresse. « Il est encore temps d’abandonner ce projet qui exclut, qui complexifie et qui taxe », a-t-elle jugé dans son premier discours de présidente, le 18 décembre. La nouvelle patronne de la région voit dans cette « cinquième strate au millefeuille territorial » un « contresens historique » et une « aberration économique ».

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette
LeMoniteur
EDF expose son nouveau visage au Simi

EDF expose son nouveau visage au Simi

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Commentaires

Ile-de-France : un historique de la Chiraquie en charge du Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X