Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Conditions de travail

Comment les travailleurs sociaux font face aux situations de violence

Publié le 06/01/2016 • Par Eric Leroy-Terquem • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

violences_corporelles
Dicom
Prévention, formation, travail d'équipe, soutien de l'institution... Il existe différentes façons d'anticiper et de répondre aux situations de violence vécues par les travailleurs sociaux.

De l’incivilité à la violence physique, en passant par l’incorrection, l’agressivité et la violence verbale, les formes d’agressions subies par les professionnels du travail social peuvent être plus ou moins fortes.

Professionnels exposés – Le décès d’un éducateur spécialisé du conseil départemental de Loire-Atlantique (4 100 agents, 1,31 million d’hab.), agressé mortellement par un usager en mars 2015, a rappelé à quel point les travailleurs sociaux étaient exposés. Ce drame, qui a suscité une vive émotion dans la profession, a aussi entraîné la remontée de nombreux témoignages de professionnels sur les incidents qu’ils avaient pu rencontrer. Dans la très grande majorité des cas, les violences signalées sont verbales. On perçoit aussi de nouvelles formes d’agression, plus indirectes, qui peuvent se faire par téléphone, courriel ou par les réseaux sociaux. Face à ces situations, les institutions peuvent mettre en œuvre différentes ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment les travailleurs sociaux font face aux situations de violence

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X