En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Elections régionales 2015

Les présidents des nouvelles régions sont élus

Publié le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

carte-regions-2-tour-2015-une © FranceTV Info

Les présidents des 7 nouvelles régions ont été élus, lundi 4 janvier 2016 : trois LR, trois PS et un centriste. Les présidents des régions non fusionnées avaient été élus le 18 décembre. Trois femmes sont présidentes de région.

 

Alain Rousset (PS), élu président de la nouvelle région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin avec 108 voix (une de plus que sa majorité), fera office de doyen des présidents de régions, en débutant ce quatrième mandat.

Il perdra en revanche la présidence de l’Association des régions de France que pourrait briguer Philippe Richert (LR), selon le Républicain Lorrain. L’ancien ministre en charge des collectivités territoriales dans le gouvernement Fillon (2010-2012) a en effet été élu sans problème dans la nouvelle région du grand Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Carole Delga (PS) remporte sans surprise le scrutin. A 44 ans, l’ancienne secrétaire d’Etat au commerce et à l’artisanat (juin 2014 – juin 2015) est la plus jeune président(e) de région.
Ancienne fonctionnaire territoriale à la mairie de Limoges, de 1994 à 1996, en charge des monuments historiques et archéologiques, elle rejoint le conseil régional de Midi-Pyrénées en 2005, au poste de DGA de l’aménagement du territoire, qu’elle quitte en 2009.

Elle succède au très expérimenté Martin Malvy, président de la région depuis 1998.

Sous le signe de l’austérité

En Bourgogne – Franche-Comté, Marie-Guite Dufay (PS) a été élue à la présidence de la région, mais au deuxième tour de scrutin seulement, après le vote blanc de 2 élus PRG au premier tour, selon le site de France 3 Bourgogne.
La nouvelle présidente a proposé la commission Finances, politiques publiques et citoyenneté à l’opposition, qui pourrait être présidée par Alain Joyandet a annoncé François Sauvadet.

En Nord-pas-de-Calais Picardie, c’est Xavier Bertrand (LR) qui a été élu dès le premier tour – les élus du FN n’ont pas pris part au vote. Tout comme Laurent Wauquiez (LR) en Auvergne-Rhône-Alpes, qui annonce la rigueur, pour les élus régionaux au premier chef : baisse des indemnités, diminution du nombre de membres siégeant à la commission permanente… Ce sont 19 millions d’euros d’économies qui sont espérés par la nouvelle majorité (pour un budget global d’environ 3 milliards d’euros).

Hervé Morin (UDI), ancien ministre de la Défense de François Fillon (2007-2010), qui avait remporté les élections avec une avance de 4700 voix seulement, sera le premier président de la Normandie réunifiée. Il a rassemblé 56 suffrages, soit 2 de plus que sa majorité. Lui aussi annonce une diminution des indemnités des élus, de l’ordre de 40 % par rapport au plafond légal. Une économie chiffrée à 1,4 million d’euros par an. Le cabinet devrait aussi être resserré, et le journal régional supprimé.

Ces nouveaux exécutifs devront, entre autres choses, mettre en oeuvre la réforme de la décentralisation introduite par la Loi NOTRe, mais aussi déterminer, avant le 1er octobre prochain, le nouveau nom et le lieu d’implantation de la capitale régionale.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Démocratie localeElections

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.