Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

La situation financière et la gestion des collectivités scrutées par la Cour des comptes

Publié le 04/01/2016 • Par Auteur associé • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Fotolia_66252317_XS
ki33 Fotolia
Publié le 13 octobre 2015, le troisième rapport de la Cour des comptes consacré aux finances publiques locales sur la base des comptes 2014, constate une nouvelle dégradation de la situation financière des collectivités, qui ne s'explique que partiellement par la baisse des dotations de l'État. Elles ont pourtant contribué au redressement des comptes publics. Ce rapport est également l'occasion de faire le point sur l'impact financier des normes sur les collectivités locales.

Julia Deschamps

Directrice financière d'une commune

La poursuite de l’effet de ciseau constaté depuis 2012

En 2014, la progression des dépenses de fonctionnement (+2,2 %) a été, une nouvelle fois, supérieure à celle des recettes (+1,3 %). Ce phénomène est particulièrement marqué dans les EPCI et les régions :

La progression des dépenses a été plus forte dans les EPCI et les départements et concerne essentiellement les dépenses de nature sociale (+4,4 %) et les dépenses de personnel (+4 %). Les autres postes de dépenses ont été maîtrisés, c’est le cas notamment des achats de biens et services, (-2,1 %). Ces efforts sont particulièrement notables dans les communes moyennes avec une évolution de + 0,42 %.

Mais le point noir reste les dépenses de personnel qui ont particulièrement progressé dans les communes (+4 %) et surtout dans les EPCI (+7,14 %), « à contre-courant des efforts de mutualisation ». La Cour emploie, maladroitement, le terme de « dépenses de rémunération », ce qui a pu conduire à interprétation dans la presse ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Commentaires

La situation financière et la gestion des collectivités scrutées par la Cour des comptes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X