Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Régionales 2015

Première vague d’élections au perchoir des régions

Publié le 18/12/2015 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Le troisième tour des régionales avait lieu, ce 18 décembre 2015, dans les cinq entités hexagonales non-fusionnées. François Bonneau (PS), Christian Estrosi (LR), Jean-Yves Le Drian (PS), Valérie Pécresse (LR) et Bruno Retailleau (LR) l'ont emporté.

carte-regions-2-tour-2015-une

Le visage des nouveaux exécutifs régionaux prend forme. Après l’élection de l’indépendantiste Jean-Guy Talamoni à la tête de l’assemblée de Corse, le 17 décembre, avait lieu, ce 18 décembre 2015 la désignation du président et des vice-présidents des cinq entités hexagonales non-fusionnées. Sans surprise, François Bonneau (PS), Christian Estrosi (LR), Jean-Yves Le Drian (PS), Valérie Pécresse (LR) et Bruno Retailleau (LR) l’ont emporté à la tête des régions Centre / Val-de-Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bretagne, Ile-de-France et Pays de la Loire.

Haro sur le Grand Paris

Ce troisième tour a été marqué par le discours, très offensif, de la nouvelle présidente de la région capitale contre la métropole du Grand Paris. Un groupement urbain qui doit voir le jour au 1er janvier 2016. « Il est encore temps d’abandonner ce projet qui exclut, qui complexifie et qui taxe », a jugé Valérie Pécresse. La nouvelle présidente de la région Ile-de-France voit dans cette « cinquième strate au millefeuille territorial » un « contresens historique » et une « aberration économique ».

Dans les sept nouvelles super-régions (Alsace / Lorraine / Champagne-Ardenne, Aquitaine / Limousin / Poitou-Charente, Bourgogne / Franche-Comté, Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais / Picardie, Normandie, Rhône-Alpes / Auvergne), le troisième tour se déroulera le 4 janvier.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Première vague d’élections au perchoir des régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X